Knud de Danemark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Knud de Danemark
Description de cette image, également commentée ci-après
Le prince Knud en 1935.

Titre

Prince héritier de Danemark

27 mars 1953
5 ans, 11 mois et 7 jours

Prédécesseur Prince Frédéric
Successeur Princesse Marguerite
Biographie
Titulature Prince de Danemark et d'Islande
Prince de Danemark
Dynastie Maison de Glücksbourg
Distinctions Ordre de l'Éléphant
Ordre de Dannebrog
Ordre du Faucon
Nom de naissance Knud Christian Frederik Michael af Glücksborg
Naissance
palais Sorgenfri (Lyngby-Taarbæk)
Décès (à 75 ans)
Gentofte (Hovedstaden)
Père Christian X de Danemark
Mère Alexandrine de Mecklembourg-Schwerin
Conjoint Caroline-Mathilde de Danemark
Enfants Élisabeth de Danemark
Ingolf de Danemark
Christian de Danemark

Description de cette image, également commentée ci-après

Le prince Knud de Danemark (en danois : Arveprins Knud), né le au palais SorgenfriLyngby-Taarbæk dans l'amt de Copenhague) et mort le à Gentofte (Hovedstaden), est une personnalité danoise, Prince de Danemark et d'Islande.

Deuxième fils du roi Christian X et de la reine Alexandrine, il est héritier présomptif de 1947 à 1953, autrement dit jusqu'à la modification de la loi de succession au trône de Danemark en 1953, qui ouvre en effet aux femmes la possibilité d'hériter de la couronne.

Famille[modifier | modifier le code]

Le roi Christian X avec son épouse la reine Alexandrine et leurs enfants, le prince héritier Frédéric et le prince Knud en 1912.

Le prince Knud est le second fils du roi Christian X de Danemark (1870-1947), lui-même le fils du roi Frédéric VIII de Danemark, et de son épouse la duchesse Alexandrine de Mecklembourg-Schwerin (1879-1952), elle-même fille du grand-duc Frédéric-François III de Mecklembourg-Schwerin et de la grande-duchesse Anastasia Mikhaïlovna de Russie.

Le , le prince Knud épouse, à Fredensborg, sa cousine la princesse Caroline-Mathilde de Danemark (1912-1995), fille du prince Harald de Danemark et son épouse la princesse Hélène de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (1888-1962).

Du mariage naissent trois enfants :

  • la princesse Élisabeth de Danemark, née à Copenhague le et décédé le , sans descendance ;
  • le prince Ingolf de Danemark, né le . Il se marie avec Inge Terney le sans le consentement de son oncle, le roi, et perd ses titres princiers et renonce à ses droits au trône pour devenir comte de Rosenborg. Il devient veuf à la mort de la comtesse Inge en 1996, puis épouse Sussie Pedersen en 1998. Aucun de ses deux mariages ne lui a permis d'avoir une descendance ;
  • le prince Christian de Danemark, né le , décédé le . Il a trois enfants avec Anne-Dorthe Maltoft-Nielsen : Josephine, Camilla et Feodora. À la suite de ce mariage en 1971, lui aussi réalisé sans le consentement de son oncle il devient, comme son frère, comte de Rosenborg et perd ses titres princiers et ses droits au trône.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Le prince Knud voit le jour le à la residence d'été de ses parents, le palais de Sorgenfri, située sur les rives du petit fleuve Mølleåen à Kongens Lyngby au nord de Copenhague sur l'île de Seeland au Danemark[1]. Le jeune prince est le deuxième fils du prince Christian de Danemark et de son épouse, la princesse Alexandrine, née duchesse de Mecklembourg-Schwerin.

Mariage[modifier | modifier le code]

Le prince Knud épouse en 1933 sa cousine Caroline-Mathilde de Danemark (1912-1995), avec qui il aura trois enfants.

Héritier du trône[modifier | modifier le code]

Le prince Knud est héritier présomptif de 1947 à 1953, autrement dit jusqu'à la modification de la loi de succession au trône de Danemark. Le , son frère aîné le roi Frédéric IX, ouvre en effet aux femmes la possibilité d'hériter de la couronne, afin de favoriser la succession de sa fille Margrethe au détriment de son frère. La nouvelle loi entre en vigueur avec la constitution du 5 juin 1953.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (da) Bo Bramsen, Huset Glücksborg : Europas svigerfader og hans efterslægt [« La maison de Glücksbourg : Le beau-père de l'Europe et sa descendance »], vol. 2, Copenhague, Forlaget Forum, , 2e éd. (ISBN 87-553-3230-7 et 978-87-553-3230-0, OCLC 471920299, lire en ligne).
  • (en) Anna Lerche et Marcus Mandal, A royal family : the story of Christian IX and his European descendants [« Une famille royale : l'histoire de Christian IX et de ses descendants européens »], Copenhague, Aschehougs Forlag, , 2e éd. (ISBN 87-151-0955-0 et 9788715109553, OCLC 464176213, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :