Kifune-jinja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kifune-jinja
Image illustrative de l’article Kifune-jinja
Escaliers menant au sanctuaire.
Présentation
Nom local 貴船神社
Culte Shinto
Site web http://kifunejinja.jp
Géographie
Pays Japon
Ville Kyoto
Coordonnées 35° 07′ 18″ nord, 135° 45′ 46″ est

Le Kifune-jinja (貴船神社?) est un sanctuaire shinto situé dans l'arrondissement Sakyō-ku de Kyoto au Japon. Bien que situé dans la localité de Kibune, la prononciation du sanctuaire est « Kifune-jinja ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Le sanctuaire bénéficie du patronage impérial au début de l'époque de Heian[1]. En 965, l'empereur Murakami ordonne que des messagers soient envoyés aux kamis gardiens du Japon pour les informer des événements importants. Ces heihaku sont d'abord présentés à seize sanctuaires dont le Kifune-jinja[2].

De 1871 jusqu'en 1946, le Kifune-jinja est officiellement désigné parmi les kanpei-chūsha (官幣中社?), ce qui signifie qu'il se tient au deuxième rang des sanctuaires financés par l'État[3].

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Breen et al., Shinto in History: Ways of the Kami, 2000, p. 74-75.
  2. Richard Ponsonby-Fane, Studies in Shinto and Shrines, 1962, p. 116-117.
  3. Richard Ponsonby-Fane, The Imperial House of Japan, 1959, p. 126.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]