Kidō Butai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kidô Butai)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire image illustrant le Japon
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire et le Japon.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Kidō Butai est le nom donné à la principale formation aéronavale de la Marine impériale japonaise opérant dans l'océan Pacifique lors de la Seconde Guerre mondiale. Cette flotte était menée par le vice-amiral Chuichi Nagumo. Avant la bataille de Midway, elle comprend la plus imposante formation de porte-avions au monde, dirigée par le commandant en chef Isoroku Yamamoto.

Les principaux bâtiments évoluant dans cette flotte sont : les porte-avions Akagi, Kaga, Hiryu, Soryu, Zuikaku, Shōkaku et Ryūjō ; les cuirassés Hiei et Kirishima ; les destroyers Tanikaze, Urakaze, Isokaze, Hamakaze, Kasumi, Arare, Kagero, Shiranui et Akigumo ; les croiseurs Tone, Chikuma et Abukuma et les sous-marins I-19, I-21 et I-23.

Une partie importante de cette flotte est détruite lors de la bataille de Midway (perte de 4 porte-avions), marquant ainsi la fin de la suprématie navale japonaise dans l'océan Pacifique.