Ken Monkou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ken Monkou
Image illustrative de l’article Ken Monkou
Ken Monkou avec Feyenoord en juillet 1985
Biographie
Nom Kenneth John Monkou
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Néerlandais
Naissance (56 ans)
Lieu District de Nickerie (Suriname)
Taille 1,9 m (6 3)
Poste Défenseur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1985-1988Drapeau : Pays-Bas Feyenoord Rotterdam043 0(2)
1989-1992Drapeau : Angleterre Chelsea094 0(2)
1992-1999Drapeau : Angleterre Southampton198 (10)
1999-2000Drapeau : Angleterre Huddersfield Town021 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Kenneth John Monkou (né le au Suriname) est un footballeur professionnel néerlandais qui évoluait au poste de défenseur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Monkou naît à Nickerie au Suriname et grandit aux Pays-Bas. Il se passionne pour le football dès son enfance à La Haye , où il joue avec le RK-VVP.

Carrière de footballeur[modifier | modifier le code]

La première équipe majeure de Monkou est le Feyenoord Rotterdam. Il joue un match avec la réserve contre une équipe dans laquelle se trouve le fils du manager de Chelsea, Bobby Campbell. Il déménage alors en Angleterre en mai 1989, pour jouer en faveur de Chelsea, club nouvellement promu, avec un transfert de 100 000 £[1]. Il est le premier joueur de Chelsea à être issu de l'extérieur du Commonwealth depuis Petar Borota en 1982. Il est élu meilleur joueur du club lors de sa première saison, étant le premier joueur de couleur noir à réussir cette performance avec Chelsea. Dans le même temps, l'équipe termine cinquième de la première division, et remporte la Full Members Cup[1]. Il joue avec Chelsea jusqu'en 1992, il est ensuite transféré à Southampton pour un montant de 750000 £, seulement trois mois après la signature d'un nouveau contrat de cinq ans avec Chelsea[1].

Southampton doit alors faire face à des batailles régulières pour sa survie en Premier League, bien que le club n'ait jamais été relégué. Lors de la saison 1993–94, il marque un but but décisif à la dernière minute lors d'un match contre Norwich City, sur un corner de Matt Le Tissier, ce qui permet au club d'arracher la victoire (5-4) et de rester en Premier League[1].

Il reste sur la côte sud jusqu'en 1999, il rejoint ensuite le club d'Huddersfield Town gratuitement. Il se met en évidence en inscrivant un but contre le club rival de Barnsley[2]. Cependant, des désaccords avec le manager de Huddersfield, Steve Bruce, lui procurent un temps de jeu de courte durée[1]. Monkou effectue un retour à Chelsea lors de la saison 2002–03, avant de raccrocher les crampons.

Carrière après le football[modifier | modifier le code]

Monkou dirige une crêperie hollandaise dans la ville néerlandaise de Delft[3] et est activement impliqué dans les médias néerlandais et sur Chelsea TV.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Le cousin de Monkou, Arsenio Halfhuid (en), est également footballeur.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e (en) « When Saturday Comes », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  2. (en) Guardian Staff, « Barnstorming », sur the Guardian, (consulté le 14 avril 2021)
  3. (en) Si Hawkins 01 November 2008, « Ken Monkou: What Happened Next? », sur fourfourtwo.com (consulté le 14 avril 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]