Keely Smith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Keely Smith (homonymie) et Smith.
Keely Smith
Surnom Keely Smith
Nom de naissance Dorothy Jacqueline Keely
Naissance
Norfolk, États-Unis
Décès (à 89 ans)
Palm Springs, États-Unis
Activité principale Chanteuse
Activités annexes Actrice
Genre musical Jazz, swing
Années actives 1949-2017
Labels CBS

Keely Smith, de son vrai nom Dorothy Jacqueline Keely, née le à Norfolk et morte le à Palm Springs, est une chanteuse américaine de jazz et de musique populaire des années 1950 et 1960. Elle a collaboré entre autres avec Louis Prima et Frank Sinatra.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1928 à Norfolk (États-Unis) dans une famille d'origine cherokee et irlandaise, Keely Smith chante depuis son plus jeune âge. À 15 ans, elle est engagée dans le band de Earl Bennett. En 1948, Louis Prima, en tournée en Virginie, cherche une voix féminine pour ses concerts et, après l'avoir auditionnée, l'engage.

En 1953 les deux artistes se marient et ont deux filles, Toni et Luanne. En 1958 ils enregistrent chez Capitol Records la chanson That Old Black Magic (en), avec laquelle ils remportent un Grammy Award l’année suivante. Quelque temps après, ils jouent dans le film Hey Boy! Hey Girl!. En 1961 ils divorcent et Kelly commence à travailler avec Reprise Records.

Après son remariage en 1963 avec Jimmy Bowen, elle se retire de la scène. En 1969 nouveau divorce.

Elle chante ensuite plusieurs succès comme I'm In Love Again (1985), Swing, Swing, Swing (2002), Keely sings Sinatra (2001, Keely Swings Count Basie Style with Strings (2002) et Vegas '58 - Today (2005).

Le 10 février 2008, lors du 50e anniversaire des Grammy Awards, elle chante avec Kid Rock That Old Black Magic.

Keely Smith meurt le à Palm Springs en Californie à l'âge de 89 ans[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Iconic vocalist Keely Smith dies from apparent heart failure at 89 », sur Mercury News, (consulté le 17 décembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]