Karla Suárez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Suárez.
Karla Suárez
Description de cette image, également commentée ci-après
Karla Suárez en 2007
Naissance
La Havane, Drapeau de Cuba Cuba
Activité principale
Distinctions
  • Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde 2012
  • Prix du livre insulaire 2012
Auteur
Langue d’écriture Espagnol
Genres

Œuvres principales

  • Tropique des silences
  • La Havane, année zéro
  • Le Fils du héros

Karla Suárez est une écrivaine cubaine, née à La Havane, Cuba, en 1969. Elle est aussi ingénieur en informatique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avec son premier roman Tropique des silences elle a obtenu le Prix du premier roman en Espagne (Lengua de Trapo, 1999) et elle a été sélectionnée par le journal El Mundo entre les 10 meilleurs nouveaux écrivains de l'année 2000. En 2010 le roman Tropique des silences a été adaptée au théâtre en France pour la compagnie de théâtre Peu Importe et, en 2013, l'ensemble choral universitaire de Montpellier, Ecume, a fait “Cubana soy”, une création pour le théâtre musical.

Ses romans ont été traduits en plusieurs langues.

Elle a également publié des recueils de nouvelles. Plusieurs de ses nouvelles ont été publiées dans des anthologies à Cuba, en Espagne, en Italie, aux États-Unis, en France, en Pologne, en Grande-Bretagne et dans plusieurs pays de l’Amérique latine, ainsi que dans des revues de différents pays. En 1996, sa nouvelle Anniversaire a été adaptée au théâtre. En 2002, deux de ses nouvelles ont été adaptées à la télévision cubaine.

En 2007 Karla Suárez a été sélectionnée par le Hay Festival (es) et Bogota Capitale mondiale du livre parmi les 39 meilleurs écrivains de moins de 39 ans d’Amérique latine.

En France, elle a bénéficié de différentes bourses d’écriture (Centre national du livre, l'agence régionale pour l'écrit et le livre en Aquitaine (l’ARPEL), la maison des écrivains étranger et des traducteurs de Saint-Nazaire).

Elle a publié aussi des livres avec les photographies de l’italien Francesco Gattoni (récit de voyage autobiographique à Cuba et à Rome), et un recueil de nouvelles avec les photographies du luxembourgeois Yvon Lambert.

Elle a donné des ateliers d’écriture littéraire en Italie et en France. Elle a écrit pour le journal El País.

En 2012, son roman La Havane, année zero a gagné le Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-monde[1] et le Grand Prix du Livre insulaire en France[2].

Après avoir vécu quelques années à Rome, puis à Paris, elle réside actuellement à Lisbonne, Portugal. Elle anime le Club de lecture de l'Institut Cervantes de Lisbonne. En plus, elle est professeur d’écriture de l’Escuela de Escritores á Madrid.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

Romans
Nouvelles
  • 2001 : Un poème pour Alicia, traduction par Liliane Hasson de Un poema para Alicia in Des nouvelles de Cuba : 1990-2000, Éditions Métailié, collection « Suites » (ISBN 978-2-86424-376-2)
  • 2007 : Lézardes, traduction par Claude Bleton de Grietas en las paredes, photographies de Yvon Lambert, Bruxelles, Éditions Husson, (ISBN 978-2-916249-14-8)
  • 2010 : « La Collectionneuse », traduction de Vanessa Capieu, in Les Bonnes Nouvelles de l'Amérique latine, Gallimard, « Du monde entier » (ISBN 978-2-07-012942-3)
Récits de voyages
  • 2007 : Cuba, les chemins du hasard, traduction par Claude Bleton de Cuba, los caminos del azar, photographies de Francesco Gattoni, Manosque, Le bec en l'air éditions, (ISBN 978-2-916073-26-2)
  • 2014 : Rome, par-delà les chemins, traduction par Claude Bleton, photographies de Francesco Gattoni, Manosque, Le bec en l'air éditions (ISBN 978-2-36744-061-3)
    inédit en espagnol
  • 2014 : « Carnet de bord », traduction par Julia Polack-de Chaumont, Portraits, n°1, printemps 2014, p. 104-109
    Inédit en espagnol
Reportage
  • 2012 : « 24 heures dans la vie d'une femme cubaine », traduction par François Gaudry de « 24 horas en la vida de una mujer cubana », Feuilleton, n°4, été 2012, p. 155-166, (ISBN 978-2-36468-010-4)
    Inédit en espagnol

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Christian Tortel, « La cubaine Karla Suarez prix Carbet de la Caraïbe pour "La Havane année zéro" », sur culturebox.francetvinfo.fr, (consulté le 24 novembre 2017)
  2. David Raynal, « Salon International du livre insulaire d’Ouessant : Karla Suarez primée », sur lindigo-mag.com, (consulté le 24 novembre 2017)
  3. Le fils du héros aux éditions Métailié

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :