Karl Babor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Babor (homonymie).
image illustrant un médecin image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un médecin allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Karl Babor (1918-1964) est un Nazi, médecin SS du Troisième Reich, officiant dans le camp de Gross-Rosen avec le grade de Hauptsturmführer. Il était spécialiste de l'assassinat à la seringue de phénol.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1945, il est arrêté et emprisonné par des Français, passant quelques mois dans un camp avant de regagner Vienne en Autriche. Il y termine ses études sans être inquiété jusqu'en 1952, date à laquelle il est reconnu par d'anciens déportés de Gross-Rosen. Préférant fuir, il quitte Vienne et l'Autriche et on le retrouve plus tard en Éthiopie. Entre-temps, sa femme, retournée en Allemagne, décide de le dénoncer, contactant Simon Wiesenthal, qui alerte la presse mondiale (1963).

Il meurt sans avoir été poursuivi : son cadavre sera retrouvé en janvier 1964 dans une rivière infestée de crocodiles. Il fut inhumé à Addis-Abeba.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gerald Steinacher, Nazis on the Run: How Hitler's Henchmen Fled Justice, Oxford University Press, 2011.

Lien externe[modifier | modifier le code]