Kamsarakan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La famille Kamsarakan (en arménien Կամսարական) est une famille noble arménienne du Moyen Âge.

Elle est également nommée « Arsharouni » d'après leurs principales possessions situées dans le cœur de l'« Arsharunik », prétendaient descendre des Karen-Pahlav et être issus des Arsacides. Ils revendiquaient ainsi un statut de « princes du sang » en Arménie.

Leur fief principal se trouvait en Ayrarat avec l'antique capitale des Orontides, Ervandachat et la forteresse de Bagaran, et en Siracène avec la cité d'Ani[1]. Tout on long de leur histoire, ils furent fidèles aux Mamikonian avec qui ils eurent de nombreux mariages[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le fondateur de la famille est Kamsar, fils de Perozamat, qui reçoit le baptême au début du IVe siècle et donne son nom à la famille. Tiridate IV, roi d'Arménie, lui donne alors la Siracène. Vers 339, le fils de Kamsar, Arschavir Kamsarakan, résiste avec succès à une invasion perse et son petit-fils Gazavon devient l'un des principaux conseillers et le généralissime du roi Arsace III, mais tombe en disgrâce à la mort de ce dernier. En 451, Aršavir est cité comme le prince légitime des Kamsarakan et ses fils Nersēh, Hrahat et Sahak participent en 480 à la révolte de Vahan Mamikonian contre les Perses Sassanides[2].

En 555, lors du second concile de Dvin est mentionné le naxarar Zaurak, fils de Gazavon, qui est identifié à Zaurak Kamsarakan, l'un des chefs qui participent à la révolte de 572[3].

Au cours du VIIe siècle les Kamsarakan sont plutôt byzantinophile, et plusieurs de leur membres passent au service de Byzance. En récompense, Nersēh V est nommé prince d'Arménie de 690 à 691, ainsi qu'Artavazd, qui l'est de 726 à 732[4].

Le dernier prince, Nersēh VI, survit à la bataille de Bagrévand, puisqu'il meurt en 785 des rigueurs de l'hiver. Ses héritiers vendent la principauté aux bagratouni à la fin du VIIIe siècle. La famille Kamsarakan disparaît ensuite de la noblesse arménienne, même s'il est possible qu'un cadet ait fondé la famille Pahlavouni[5].

Liste des princes[modifier | modifier le code]

Princes selon Toumanoff[6] Princes selon Settipani[7] Autres titres Notes
Dates Nom Dates Nom
?-325 Kamsar 313-325 Kamsar
315-355 Arschavir Ier 315-353/9 Aršavir Ier sparapet « pro temp » marié à une fille de Vatché Mamikonian
-359- Nersēh Ier
355-378/387 Spandarat 353/9-369/378 Spandarat Ier marié à Aršanouš, fille du roi Khosrov III d'Arménie
378/387-? Schavarsch 378-392 Gazavon Ier
392-? Šavarš
-415- Hrahat Ier -414- Hrahat Ier
?-428 Spandarat II
-428- Gazavon Ier -433- Gazavon II
vers 449 - vers 460 Arschavir II -455- Aršavir II marié à Vardanoyš, fille de Vardan II Mamikonian
vers 460 - vers 487 Vahan Ier -485- Nersēh II
vers 487- ap.505 Isaac Ier ap.490-ap.505 Sahak Ier
ap.505-555 Gazavon II ?-530 Nersēh III se réfugie à Byzance
Gazavon III
vers 555-571 Zaurok vers 555-571 Zaurak
Aršavir III
-615- Sahak II exarque d'Italie
-629- Euserk
vers 591-637 Narsès Ier av.615-ap.637 Nersēh IV général perse
vers 637 Vahan II N.
vers 689-691 Narsès II av.688-691 Nersēh V prince d'Arménie de 690 à 691
691- Narsès III marié à Šoušan
vers 720 Hrahat II -696- Hrahat II
-696- Grigor
vers 740 Artavasde av.726-732 Artavazd prince d'Arménie de 726 à 732 marié à Šoušan, sœur de Grigor II et de Moušeł VI Mamikonian.
ap.750-785 Narsès IV -785 Nersēh VI

Les Kamsarakan à Byzance[modifier | modifier le code]

Les trois généraux Narsès, Aratios et Isaakes[modifier | modifier le code]

Au début du VIe siècle, l'auteur byzantin Procope mentionne deux frères d'origine arménienne, Narsès et Aratios, qui combattent avec succès en 527 contre les Byzantins. Mais ils désertent en 530 et rejoignent Byzance avec leur mère et leur frère Isaakes. Narsès est tué au cours d'un combat en 543, Aratios participe à plusieurs campagnes et trouve la mort en Illyrie en 552, tandis qu'Isaakès accompagne Bélisaire en Italie, mais est capturé et exécuté par le roi goth Totila en 546[8].

Pour Nicolas Adontz, les prénoms de ces trois frères sont à rapprocher de ceux des fils d'Aršavir Kamsarakan, et il conjecture que les trois généraux byzantins sont issus de cette famille[8].

L'exarque d'Italie Isaakios[modifier | modifier le code]

Les chroniques byzantines mentionnent un Isaakios qui fut exarque d'Italie de 625 à 643. Son épitaphe le dit issu d'une grande famille arménienne et marié à une Sosanna. Une inscription mentionne son neveu Gregorios mort en Italie à l'âge de onze ans. Ces prénoms d'Isaakios (Sahak) et de Gregorios (Grigor) les placent dans la descendance de saint Grégoire l'Illuminateur, et principalement dans les familles Mamikonian et Kamsarakan. Celui de Sosanna (Šoušan) confirme cette supposition, le prénom existant également dans les deux familles. Mais il est difficile de placer l'exarque dans la généalogie des Mamikonian, et il est plus simple de le considérer comme un Kamsarakan. Or, une fratrie composé de Sahak, Nerseh et Hrahat Kamsarakan est connue en 615. Christian Settipani identifie les deux Sahak et considère son épouse comme une Mamikonian[9]. Cyrille Toumanoff considère également l'exarque comme un Kamsarakan, mais le place différemment dans la généalogie de cette famille[10].

Arsaber, patrice et questeur[modifier | modifier le code]

Après la disparition des Kamsarakan d'Arménie, un noble du nom d'Arsaber, qui est la forme grecque d'Aršavir, est mentionné à Byzance. Patrice, protospathaire et domestique des Scholes vers 760, il devient questeur à la fin du VIIIe siècle avant de se révolter contre Nicéphore Ier en 808 et de prétendre au trône. On lui connait une fille, Théodosia, mariée au futur Léon V, Albénica, protospatheria, et Théophane, moine. Cyrille Toumanoff relève son appartenance à la famille Kamsarakan, sans le situer dans la généalogie familiale[11], tandis que Christian Settipani le voit comme le petit-fils d'un Aršavir Kamsarakan, fils de Nersēh V, qui s'installa à Byzance au début du VIIIe siècle et devint patrice et stratège des Thracésiens[12].

Généalogie[modifier | modifier le code]

Généalogie donnée par Christian Settipani[7]
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vesachan
(†ca.245)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Perozamat
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Kamsar
(†325)
prince de Širak
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nersēh Ier
(†ca.360)
sgr de Širak
 
Aršavir Ier
(†353/9)
sgr de Širak
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Spandarat Ier
(†369/378)
sgr de Širak et d'Aršarounik
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gazavon Ier
(†392/414)
 
Šavarš
(†392)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hrahat Ier
cité en 414
 
Spandarat II
cité en 433
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gazavon II
cité en 428
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aršavir II
(†ap.455)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nersēh II
(†485/490)
sgr de Širak et d'Aršarounik
 
Hrahat
(†ap.485)
naxarar
 
Sahak Ier
(†ap.505)
sgr de Širak et d'Aršarounik
 
N
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gazavon III
naxarar
 
Narsès III
(†543)
général byzantin
 
Aratius
(†552)
général byzantin
 
Isaakios
(†546)
général byzantin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Zaurak
(†ap.575)
naxarar
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aršavir III
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Šoušan
Mamikonian
 
Sahak II
(†642/3)
sgr de Širak (615)
exarque d'Italie
(625-642)
 
 
 
Nersēh IV
(†ap. 639)
général perse (615)
sgr de Širak (637)
 
Hrahat
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Euzerk
sgr de Širak (629)
 
 
 
N
 
Grigor
(†626/643)
mort en Italie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vahan
(†ap.696)
patrice
 
Šoušan
 
Nersēh V
(†700)
prince d'Arménie
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gagik
fondateur de l'église
de Vardanakert
 
Šoušan
(†705)
martyre
 
Hrahat II
patrice
sgr de Širak et d'Aršarounik
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Arsaber
(†ap.730)
patrice et stratège
 
 
 
 
 
 
Artavazd
(†732)
prince d'Arménie
 
Šoušan
Mamikonian
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
N
 
 
 
 
Nersēh VI
(ca.720†785)
 
 
 
 
 
Hamazasp
Kamasarakan
Pahlavouni
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Arsaber
(†ap.808)
patrice
questeur
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
N
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Théodosia
x Léon V
empereur
 
Albenica
protospataria
 
Ne
x Pankratios
 
Théophane
moine
 
 
 
N
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Irène
x Sergeions
 
Jean VII le Grammairien
(†847/869)
patriarche
 
Arsaber
(†843/855)
magistros
 
 
 
Vahram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Photios
patriarche
 
 
 
Stephanos
régent
 
Bardas
magistros
 
famille
Palavouni
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Généalogie donnée par Cyrille Toumanoff[13]
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vehsatchan
prince
Karen-Pahlavide
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pérozamat
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Kamsar Ier
(†325)
prince de Siracène
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Narsès
révolté contre
Arsace IV
 
Arschavir Ier
(†ca.355)
grand connétable
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Spandarat Ier
(†378/387)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gazavon
cité en 364
 
Scavarsch Ier
cité en 378/389
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Hrahat Ier
cité en 415
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gazavon Ier
cité en 428
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Arschavir II
(†ca.460)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Isaac Ier
(†ap.505)
 
Vahan Ier
(†ap.487)
 
 
 
Narsès
cité en 482
 
Hrahat
cité en 482
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gazavon II
(†av.555)
 
Narsès
(†543)
duc de Thébaïde
 
Aratius
(†551)
duc de Palestine
 
Isaac
(†546)
général romain
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Zaurok Ier
(†ap.571)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Narsès Ier
(†av.637)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Isaac
exarque d'Italie
(625-643)
x Suzanne
 
Vahan II
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Narsès II
(†691)
prince d'Arménie
curopalate
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Vahan
 
 
 
Narsès III
x Suzanne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Gagik
 
Suzanne
(†715)
martyre
 
Hrahat II
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Artavasde
(†av.735)
x Suzanne Mamikonian
 
Hamazasp
Kamasarakan
Pahlavouni
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Arsaber
patrice
questeur
 
Narsès IV
(†ap.785)
 
N
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Théodosie
x Léon V
empereur
 
Théophane
 
 
 
N
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Irène
 
Arsaber
patrice
magistrise
 
Vahram Ier
prince de Bdjni
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Photios
patriarche
 
 
 
 
 
famille
Palavouni
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Toumanoff 1963, p. 206.
  2. a et b Settipani 2006, p. 370.
  3. Settipani 2006, p. 372.
  4. Settipani 2006, p. 373-376.
  5. Settipani 2006, p. 387-388.
  6. Toumanoff 1990, p. 513.
  7. a et b Settipani 2006, p. 389 et 535.
  8. a et b Settipani 2006, p. 371.
  9. Settipani 2006, p. 374.
  10. Toumanoff 1990, p. 272-273.
  11. Toumanoff 1990, p. 274.
  12. Settipani 2006, p. 390-392.
  13. Toumanoff 1990, p. 270-274.

Bibliographie[modifier | modifier le code]