Kamenz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kamenz
Kamjenc
Kamenz
La mairie de Kamenz.
Blason de Kamenz
Armoiries
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau de la Saxe Saxe
District
(Regierungsbezirk)
Dresde
Arrondissement
(Landkreis)
Bautzen
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Roland Dantz
Code postal 01917
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
14 2 92 210
Indicatif téléphonique +49 (0) 3578, 35797
Immatriculation BZ, BIW, HY, KM
Démographie
Population 16 992 hab. ()
Densité 320 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 15′ nord, 14° 06′ est
Altitude 173 m
Superficie 5 315 ha = 53,15 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Kamenz
Géolocalisation sur la carte : Saxe
Voir sur la carte topographique de Saxe
City locator 14.svg
Kamenz
Liens
Site web www.kamenz.de

Kamenz (en allemand : /ˈkaːmɛnt͡s/[1] Écouter; en haut sorabe : Kamjenc) est une ville de Saxe en Allemagne, située dans l'arrondissement de Bautzen. Elle est connue comme le lieu de naissance du poète Gotthold Ephraim Lessing (1729-1781).

Géographie[modifier | modifier le code]

Ayant le statut de grande ville d'arrondissement (en allemand : Große Kreisstadt), Kamenz est située sur les rives de l'Elster noire dans la région historique de Haute-Lusace. Le centre-ville se trouve à 40 kilomètres au nord-est de Dresde et à 30 km au nord-ouest de Bautzen. Le territoire communal s'étend des contreforts ouest des Sudètes aux landes et étangs de Haute-Lusace au nord.

La gare de Kamenz est desservi par les trains Regionalbahn reliant la ville à Dresde.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Outre la ville de Kamenz, la municipalité comprend les villages suivants :

  • Bernbruch (Bambruch)
  • Biehla (Běła)
  • Brauna (Brunjow)
  • Cunnersdorf (Hlinka)
  • Deutschbaselitz (Němske Pazlicy)
  • Gelenau (Jelenjow)
  • Hausdorf
  • Hennersdorf (Hendrichecy)
  • Jesau (Jěžow)
  • Liebenau (Lubnjow)
  • Lückersdorf (Lěpkarjecy)
  • Petershain
  • Rohrbach
  • Schiedel (Křidoł)
  • Schönbach
  • Schwosdorf
  • Thonberg (Hlinowc)
  • Wiesa (Brěznja)
  • Zschornau (Čornow)

Histoire[modifier | modifier le code]

Appartenances historiques

Drapeau de la Bohême Royaume de Bohême 1235-1635
Drapeau de l'Électorat de Saxe Électorat de Saxe 1635-1806
Drapeau du Royaume de Saxe Royaume de Saxe 1806–1918
Drapeau de la république de Weimar République de Weimar 1918–1933
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand 1933–1945
Drapeau de l'Allemagne occupée Allemagne occupée 1945–1949
Drapeau de l'Allemagne de l'Est République démocratique allemande 1949–1990
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1990–présent

Kamenz naît d'un habitat fortifié qui fut érigé vers la fin du XIIe siècle à l'endroit où la Via Regia, une voie de communication très importante menant à la Silésie, traversait la rivière Elster noire. Le lieu est mentionné pour la première fois dans un acte de 1225 ; il obtint son statut de ville en 1319. À partir de 1346, Kamenz faisait partie de la « Ligue de Haute-Lusace », une association autonome avec les villes de Bautzen, Görlitz, Lauban, Löbau et Zittau au sein des pays de la couronne de Bohême. En 1429, la ville fut assiégée et occupée par les hussites ; les citoyens avaient pris la fuite à Dresde en Saxe.

En 1493, un couvent des pères franciscains fut fondé à Kamenz, consacré à sainte Anne quelques années plus tard. Durant la Réforme protestante, notamment après la guerre de Smalkalde en 1547, les droits des citoyens et des communautés autonomes de la Haute-Lusace sont restreints par le souverain bohémien Ferdinand Ier. Lors de la signature du traité de Prague en 1635, la Haute-Lusace passa sous la domination des électeurs de Saxe. Une école latine était instituée à l'ancien couvent franciscain où le poète Gotthold Ephraim Lessing a éte un élève plus tard.

La ville était le chef-lieu de l'ancien arrondissement de Kamenz jusqu'en 2008.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Kamenz est jumelée avec [2]:

Personnalités liées à Kamenz[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]