Lubań

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lubań
Blason de Lubań
Héraldique
Drapeau de Lubań
Drapeau
Lubań
Place du marché et l'hôtel de ville.
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Voïvodie de Basse-Silésie
District Powiat de Lubań
Maire Arkadiusz Słowiński
Code postal 59-800
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 75
Immatriculation DLB
Démographie
Population 22 137 hab. (2006)
Densité 1 373 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 07′ nord, 15° 18′ est
Altitude 212 m
Superficie 1 612 ha = 16,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Lubań

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Lubań
Liens
Site web http://www.krakow.pl

Lubań [lubaɲ] (en allemand : Lauban) est une ville de la voïvodie de Basse-Silésie, dans le sud-ouest de la Pologne. C'est le chef-lieu du powiat de Lubań.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lubań est située dans la région historique de Haute-Lusace, au nord des monts de la Jizera. À l'est, elle est arrosée par la rivière Kwisa. De 1975 à 1998, elle était administrativement rattachée à l'ancienne voïvodie de Jelenia Góra.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au IXe siècle, le village de Lubań fut fondé par la tribu slave des Milceni. Vers l'an 990, leur pays jusqu'au bord de la Kwisa fait partie de la marche de Misnie sous le règne du margrave Ekkehard Ier. Après l'an 1031, la rivière devient la frontière avec le territoire silésien dans le royaume de Pologne. En 1156, l'empereur Frédéric Barberousse, allié du duc Vladislav II de Bohême, rattache la région autour de Bautzen (Land Budissin) et Lubań à la future Haute-Lusace.

La ville d'aujourd'hui fut mentionnée pour la première fois en 1268. Vers le milieu du XIIIe siècle, elle applique le droit de Magdebourg pour l'organisation sociale, juridique et commerciale de la cité en application du droit de la ville de Magdebourg. En 1319, le duc Henri de Jawor, prince Piast de Silésie, revendique l'héritage du territoire et occupe les terres jusqu'à la ville de Görlitz, y compris Lauban. Il fait construire un nouvel hôtel de ville, dont les ruines peuvent être vues aujourd'hui (la tour Kramarska). Henri dirigea la ville durant dix-huit ans, avant de céder finalement son pouvoir à son beau-frère du roi Jean Ier de Bohême et la ville était intègree dans les pays de la couronne de Bohême. À la mort d'Henri, en 1346, la ville participe à la fondation de la Ligue de Haute-Lusace qui va regrouper les six villes de Lauban, Bautzen, Görlitz, Kamenz, Löbau et Zittau jusqu'en 1815. En 1427 et 1431, Lauban est détruite par les fidèles de l'Église hussite. À chaque fois la ville se reconstruit rapidement.

Pendant la Guerre de Trente Ans, la Paix de Prague fut signé le 30 mai 1635 entre l’empereur Ferdinand II et l'èlecteur Jean-Georges Ier de Saxe. Ce traité permit de reconnaître la dignité électorale de la Bavière alors que l’empereur suspend l’application de l’Édit de Restitution. L’électeur de Saxe obtient définitivement la Lusace. Après le Congrès de Vienne en 1815, le territoire autour de Lauban et Görlitz fut annexé par le royaume de Prusse et intégré dans la province de Silésie.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Conférence de Potsdam de 1945, fixe les nouvelles frontières entre l'Allemagne et la Pologne sur la ligne Oder-Neisse. Lubań se retrouve sur le territoire de la République populaire de Pologne. La population allemande est expulsée vers l'ouest et remplacée par des colons polonais.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :