Pulsnitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pulsnitz
Image illustrative de l'article Pulsnitz
Blason de Pulsnitz
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Saxe Saxe
District
(Regierungsbezirk)
district de Dresde
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement de Bautzen
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Peter Graff
Partis au pouvoir FDP
Démographie
Population 7 805 hab. (31 décembre 2008)
Densité 292 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 10′ 54″ N 14° 00′ 47″ E / 51.1817, 14.013151° 10′ 54″ Nord 14° 00′ 47″ Est / 51.1817, 14.0131
Altitude 290 m
Superficie 2 672 ha = 26,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Pulsnitz

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Pulsnitz
Liens
Site web www.pulsnitz.de


Pulsnitz est une ville de Saxe (Allemagne), située dans l'arrondissement de Bautzen, dans le district de Dresde, en Haute-Lusace. Sa population était de 7 805 habitants au 31 décembre 2008. La ville est connue pour son fameux pain d'épices (Pfefferkuchen) ce qui lui vaut le sobriquet de Pfefferkuchenstadt.

Municipalité[modifier | modifier le code]

La commune de Pulsnitz comprend, outre Pulsnitz, les villages suivants: Friedersdorf, Friedersdorf Siedlung et Oberlichtenau (connu pour son château d'Oberlichtenau, d'architecture baroque). La ville de Pulsnitz est divisée en trois secteurs: Pulsnitz-centre, Pulsnitz-Vollung et Meissner Seite (le côté de Meissen). Enfin Pulsnitzdorf est situé non loin de la rivière Pulsnitz.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pulsnitz (ou Polßnitz) est citée dans les textes le 19 mai 1225. C'était une zone de peuplement sorabe qui se germanise au fil des siècles. Il y a d'abord un Wasserburg et quelques maisons alentour, puis les seigneurs locaux construisent un petit château. Pulsnitz obtient les privilèges d'un bourg de marché, sous le règne de Charles IV en 1355 et vingt ans plus tard les privilèges de ville. La guerre des Hussites ravage la Haute-Lusace au début du XVe siècle. Ils saccagent la ville en 1429. C'est de cette époque que date le petit fort de Perfert. Une mairie (Rathaus) est construite autour de 1500 dont les restes sont visibles dans les fondations du nouveau bâtiment.

Les boulangers de la ville obtiennent le droit le 1er janvier 1558 de cuire le fameux pain d'épices typique de la région. Hans Wolf von Schönberg (1539-1603) acquiert la seigneurie de Pulsnitz, des frères von Schlieben. Il prend le monopole des achats des ingrédients du pain d'épices, farine, poivre, épices, etc...ce qui provoque la colère du conseil de la ville qui se tourne vers l'empereur pour tenter de le faire condamner et exécuter. Même le pasteur Ricchius, fils du premier pasteur protestant de la ville, se solidarise avec la population, mais il est démis.

Pulsnitz est relié au chemin de fer en 1869, grâce à la ligne Arnsdorf-Pulsnitz-Kamenz, ce qui provoque son industrialisation.

Architecture[modifier | modifier le code]

  • Église luthérienne Saint-Nicolas
  • Musée de la ville
  • Fort Perfert, dit aussi la Maison des Hussites (Hussitenhaus)
  • Place du marché avec ses maisons médiévales et la statue d'Ernst Rietschel au milieu
  • Colonne postale du duché de Saxe
  • Château Renaissance (le Château-Vieux)
  • Château baroque, datant de 1718-1724, à Oberlichtenau
  • Bibelgarten, ou Jardin de la Bible, qui reprend en miniature une basilique byzantine

Personnalités[modifier | modifier le code]

Statue de Rietschel sur la place du marché

Sur les autres projets Wikimedia :