Kakichi Mitsukuri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kakichi Mitsukuri
Kakichi Mitsukuri (1857-1909).jpg
Kakichi Mitsukuri
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
Nom dans la langue maternelle
箕作佳吉Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mitsukuri Shūhei (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Kakichi Mitsukuri (箕作佳吉:1857-1909) est un zoologiste japonais, né en 1857 à Edo et mort en 1909[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il vient étudier aux États-Unis en 1873 et reçoit un Ph. D. à l’université Yale en 1879 ainsi à qu’à l’université Johns-Hopkins en 1883. Il devient professeur au département des sciences de l’université impériale de Tokyo en 1882 et membre du conseil de l’université en 1893.

En 1896, il est à la tête de commission sur les otaries à fourrure et signe, au nom du Japon, un traité avec les États-Unis et la Grande-Bretagne.

En 1897, il donna une série de conférences à Boston, à l'invitation du Lowell Institute , voulant présenter la réalité du Japon , considérant "que seul un japonais de formation moderne" peut parler en connaissance de cause (critiquant Lafcadio Hearn, irlandais devenu japonais qui avait été un des premiers à tenter de faire comprendre le quotidien du Japon). Ces conférences furent publiées en français en 1922 sous le titre "La vie sociale au Japon".

En 1901, il devient le doyen de la faculté des sciences de l’université de Tokyo et, en 1907, il est décoré de l’Ordre du temple sacré en remerciement des services rendus. La fin de sa vie est largement dominée par des tâches administratives.

Il est considéré comme l’un des plus importants zoologistes du Japon. Ses publications les plus significatives sont une série d’articles sur l’embryologie des tortues qui paraît de 1886 à 1896.

Biologie marine[modifier | modifier le code]

Au Japon, la première station de biologie marine est fondée pendant l’ère Meiji (1868-1912) à Misaki. Le Laboratoire de Misaki est créé en 1886 à l'initiative de Kakichi Mitsukuri, alors professeur de zoologie à l’Université de Tokyo, sur les recommandations, pour son implantation, de Ludwig Döderlein (1855-1936) et sur le modèle de conception, par Anton Dohrn (1840-1909), de la Station zoologique de Naples, comprenant un aquarium[2]. Le Pr Mitsukuri avait décidé, en 1884, d'établir une station biologique marine à Misaki. L’Université de Tokyo a obtenu un site dans la ville de Misaki en 1885 et le laboratoire a été achevé le puis a été baptisé Misaki Marine Biological Station (MMBS) le [3],[4]. Après son déplacement de site en 1897, Kakichi Mitsukuri devient le premier directeur (1898-1904) de la station où une villa lui est attribuée pour y résider[5],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Starr Jordan, « Kakichi Mitsukuri », Science, American Association for the Advancement of Science, vol. 30, no 775,‎ , p. 630–632 (ISSN 0036-8075, DOI 10.1126/science.30.775.630, JSTOR 1635734).
  2. (en) Kazuo Inaba, « Japanese marine biological stations: Preface to the special issue », Regional Studies in Marine Science, vol. 2,‎ , p. 154-157 (ISSN 2352-4855, DOI 10.1016/j.rsma.2015.11.006, lire en ligne).
  3. a et b (en) « Misaki Marine Biological Station : History of MMBS (Meiji Period) », sur u-tokyo.ac.jp, (consulté le 6 septembre 2018).
  4. (en) Mary E. Spencer Jones, Joachim Scholz, Andrei V. Grischenko et Toshihiko Fujita, « Japanese bryozoans from the Meiji Era at the Natural History Museum, Part 1 : the Mitsukuri and Owston Collections », Annals of Bryozoology : Aspects of the History of Research on Bryozoans, Dublin, International Bryozoology Association, vol. 3,‎ , p. 143-162 (ISBN 0-9543644-2-2, lire en ligne [PDF]).
  5. (en) Bashford Dean, « A visit to the Japanese Zoological Station at Misaki », Popular Science Monthly,‎ , p. 195–204 (ISSN 0161-7370, lire sur Wikisource, présentation en ligne).

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Mitsukuri est l’abréviation habituelle de Kakichi Mitsukuri en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie