Kais Yaâkoubi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kais Yaâkoubi
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Qatar Al-Arabi SC
Biographie
Nationalité Tunisien
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
Lieu Le Kram
Période pro. 1986-1990
Poste Attaquant
Parcours senior 1
Saisons Clubs M (B.)
- Flag of Tunisia.svg Club africain
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2006-2007 Drapeau : Tunisie EO Goulette Kram
2007 Drapeau : Tunisie US Monastir
2007-2008 Drapeau : Tunisie AS Marsa
2008 Drapeau : Tunisie Stade gabésien
2009 Drapeau : Arabie saoudite Al-Shoalah
2010 Drapeau : Tunisie ES Béni Khalled
2010-2011 Drapeau : Tunisie Club africain
2015-2016 Drapeau : Tunisie EGS Gafsa
2016 Drapeau : Tunisie Club africain
2016-2017 Drapeau : Qatar Al-Wakrah SC
2017- Drapeau : Qatar Al-Arabi SC
1 Matchs de championnat uniquement.
Dernière mise à jour : 28 octobre 2017
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Kais Yaâkoubi (arabe : قيس اليعقوبي), né le 18 juillet 1966 au Kram, est un joueur et entraîneur de football tunisien[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Quoique sa carrière l'ait consacré plusieurs fois en club et en sélection, elle en a fait un international indiscutable et un leader de l'attaque du Club africain ; il reste dans la mémoire collective comme le seul buteur du match qui a mis fin à dix ans de disette[Lequel ?][1].

Le 29 décembre 2010, il remplace Mrad Mahjoub à la tête du Club africain ; il est limogé après l'élimination, le 8 mai 2011, de l'équipe en huitièmes de finale de la Ligue des champions de la CAF par la formation soudanaise d'Al Hilal Omdurman.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Khélil Chaïbi, Les Gloires du Club Africain, éd. Khélil Chaïbi, Tunis, 2009, p. 420