Juliette Vandekerckhove

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Juliette Vandekerckhove
Image dans Infobox.
Juliette Vandekerckhove cadettes en 1996
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (38 ans)
TourcoingVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Spécialité
Pistarde et routière

Juliette Vandekerckhove, née le à Tourcoing, est une coureuse cycliste française spécialiste de la route et de la piste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Juliette Vandekerckhove a commencé le vélo à l'âge de 6 ans au vélo club de Roubaix, où elle sera initiée à la piste. Elle fera partie de différents clubs, tels que l'étoile cycliste Linselloise, présidé par son père, l'AS Hellemmes, avec Philippe Lambert, son président, où elle obtiendra son premier titre de championne de France en minimes-cadettes, l'UV Fourmies où son président André Prisette l'accompagnera vers son premier titre de championne du Monde juniors[1].

A 17 ans elle intègre le pôle espoirs de St Amand Montrond, et c'est aux côtés de Benoît Carré qu'elle sera sacrée championne du Monde en contre-la-montre à Plouay[2]. Après avoir passé deux années dans le Cher elle reviendra au vélo club de Roubaix aux côtés de Cyrille Guimard.

En 2004, elle est pré-sélectionnée olympique sur route et sur piste, elle met fin à sa carrière prématurément.

En fin d'année 2007, elle prépare son grand retour à la compétition. Elle s’engage avec l'US Camon (Somme) pour la saison cycliste 2008. Elle met à nouveau fin à sa carrière lors de cette même année.

Elle reprend à nouveau la compétition en 2017, à 34 ans, puis met un terme définitif à sa carrière en 2018 sous les couleurs du Vélo Sprint de Bouchain[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Juliette Vandekerckhove a trois enfants[3], une fille et deux garçons[4].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Coupe du monde élites[modifier | modifier le code]

  • 2003
    • 2e du scratch élites à Moscou

Championnat d'Europe espoirs[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Cyclisme : Le virus de la petite reine a (re)conquis Juliette Vandekerkhove », sur gazettesports.fr, (consulté le 3 juin 2017)
  2. « Juniors filles Juliette « VDK » gagne toujours », sur lorientlejour.com (consulté en novembre 2020)
  3. « Juliette Vandekerckhove repart de zéro », sur directvelo.com (consulté en novembre 2020)
  4. « Juliette Vandekerkhove a repris la compétition », sur ffc.fr (consulté en novembre 2020)

Lien externe[modifier | modifier le code]