Jules Freund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Freund.
Jules Freund
Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Julius Freund (Max Slevogt, 1925).

Naissance
Budapest (Hongrie)
Décès
États-Unis
Nationalité Drapeau de Hongrie Hongrois puis Drapeau des États-Unis Américain
Diplôme
Profession
Distinctions

Jules Freund ou Julius Freund (né à Budapest le et mort le [Note 1]) est un immunologiste hongrois[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à l'Université Loránd Eötvös de Budapest où il obtient son diplôme de médecin à 23 ans. En 1913-1914, il fait son service militaire comme interne en médecine dans l'armée austro-hongroise puis est attaché au département d'Hygiène de l'Université comme assistant. À la suite du déclenchement de la guerre en 1914, il reprend du service dans l'armée autrichienne et rattaché à l'Université de Budapest comme commissaire pour l'hygiène aux armées.

Il occupe le poste de professeur adjoint de Médecine préventive en obtenant le certificat de Santé publique en 1920.

En 1922, il part pour Hambourg (Allemagne) au département d'Hygiène de l’École de Médecine.

Après avoir émigré aux États-Unis, il est président de l'Association américaine des immunologistes (de) dans les années 1949/1950.

En 1959, il reçoit le Prix Albert-Lasker pour la recherche médicale fondamentale en même temps que Albert Hewett Coons (en)[2].

Travaux[modifier | modifier le code]

Il est l'inventeur d'un mélange lipidique, appelé adjuvant de Freund, qui, administré avec un antigène, renforce la réaction immunitaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À la suite d'un myélome multiple

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jules Freund (1890–1960) », Journal of Immunology, vol. 90, no 3,‎ , NP-336 (ISSN 0022-1767 et 1550-6606, résumé)
  2. (en)Citation du Prix Lasker