Joyce Bryant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joyce Bryant
JoyceBryant.jpg
Joyce Bryant en 1953.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
Nationalité
Activités
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Genre artistique
Pop music traditionnelle (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Joyce Bryant, née le et morte le [1],[2], est une chanteuse et actrice afro-américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joyce Bryant est l'aînée de huit enfants. Elle naît à Oakland, puis grandit à San Francisco. Son père est cuisinier pour la Southern Pacific Railroad, alors que sa mère est une dévote de l'Église adventiste du septième jour[3],[4]. Enfant tranquille, Joyce Bryant envisage de devenir une enseignante en sociologie[4],[5].

Elle a obtenu un certain succès de la fin des années 1940 au début des années 1950 pour ses performances au théâtre et dans les clubs de nuit. Ses cheveux couleur argent et ses robes de soirées de type « sirène » créées par la styliste Zelda Wynn Valdes ont fait d'elle l'un des premiers sex-symbol afro-américains.

Joyce Bryant quitte le showbusiness en 1955, au sommet de sa carrière, afin de se consacrer à l'Église adventiste du septième jour. Une dizaine d'années plus tard, elle revient dans le secteur comme vocaliste puis enseignante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Home | Joyce Bryant », sur website (consulté le )
  2. (en-US) Linnea Crowther, « Joyce Bryant obituary: 1950s singer dies at 95 », sur Legacy.com, (consulté le )
  3. (en-US) Andrew Hamilton, « Joyce Bryant - Biography », AllMusic (consulté le )
  4. a et b (en-US) Donald Bogle, Brown Sugar: Over 100 Years of America's Black Female Superstars, New York, Continuum International Publishing Group, , 131–2 p. (ISBN 978-0826416759)
  5. (en-US)« Joyce Bryant's Best Kept Secrets », Johnson Publishing Company (en), vol. 7, no 21,‎ , p. 59–61 (ISSN 0021-5996)

Liens externes[modifier | modifier le code]