Joya de Cerén

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joya de Cerén
Joya de Cerén
Localisation
Pays Drapeau du Salvador Salvador
Coordonnées 13° 49′ 39″ nord, 89° 21′ 22″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Salvador

(Voir situation sur carte : Salvador)
Joya de Cerén
Joya de Cerén

Joya de Cerén est un site archéologique à 25 km de San Salvador, aux environs de San Juan de Opico et de Las Flores, département de La Libertad, au centre-ouest du Salvador.

Histoire[modifier | modifier le code]

Découvert en 1976, il a été inscrit en 1993 à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Site[modifier | modifier le code]

Joya de Cerén est surnommée la Pompéi d'Amérique (El Salvador). En effet, comme en Italie, c'est une éruption du volcan Loma Caldera en 535 après JC qui, en ensevelissant le site sous une couche de cinq mètres de cendres, a conservé les seules traces actuelles et importantes de la vie quotidienne des anciens Mayas. La découverte d'un champ de manioc a notamment fourni la première preuve tangible que les Mayas de l'époque cultivaient cette plante. Contrairement à la population de Pompéi, celle de Joya de Cerén a pu fuir, sans doute alertée par des tremblements de terre.

Sépulture[modifier | modifier le code]

Au mois de , pour la première fois une sépulture a été mise au jour sur le site. Datée entre 600 et 900 apr. J.-C. par les archéologues des ossements humains ont été découverts à Joya de Cerén. Un couteau d'obsidienne gisait à côté du squelette[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Découverte d'une sépulture dans la "Pompéi" maya au Salvador », sur Le Figaro, (consulté le 3 février 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :