Joseph Yacoub

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joseph Yacoub en 2014.

Joseph Yacoub, né en Syrie, au nord-est du pays, à Hassaké, le , d'origine Assyro-Chaldéenne-Syriaque, ayant le Soureth (l’araméen) comme langue maternelle et l'arabe comme première langue d’environnement, est professeur honoraire de l’université catholique de Lyon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents sont originaires du district d'Ourmia et Salmas/Salamas en Iran[1].

Docteur en histoire (troisième cycle) et docteur d’État ès-Lettres et sciences historiques de l'université Lyon II (France), Joseph Yacoub est spécialiste des droits de l'homme, des minorités ethniques, linguistiques, religieuses et culturelles dans le monde et des chrétiens d'Orient[2]. Il a été professeur de sciences politiques à l'université catholique de Lyon, de juillet 1975 à octobre 2011, principalement à l’Institut des droits de l'homme (IDHL)[3], dont il est l’un des initiateurs. Ses travaux ont fait l'objet de nombreuses recensions[4] et analyses critiques[5].

Il a été titulaire et fondateur de la chaire « Mémoire, cultures et interculturalité » de l'UNESCO à l’université catholique de Lyon de novembre 2007 à octobre 2011 et directeur de la rédaction de sa revue : Études interculturelles (2007-2011)[6]. Il est membre du conseil d’orientation de la chaire et du comité de rédaction de sa revue.

Il a été engagé dans la commémoration qui marqua le centenaire du génocide assyro-chaldéen-syriaque de 1915, en Europe et dans le monde et continue à œuvrer à sa reconnaissance par ses travaux et activités[7]. Joseph Yacoub consacra sa thèse de doctorat d’État à : La Question assyro-chaldéenne, les Puissances européennes et la Société des Nations, 1908-1938[8],[9] (université Lyon II, 1985)[10].

Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, traduits dans une dizaine de langues.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • The Assyrian Question, Alpha Graphic, Chicago, 1986, réédité en 2003, traduit en turc et en arabe.
  • Les Minorités. Quelle protection? Desclée de Brouwer (DDB),  Paris, 1995.
  • Babylone chrétienne. Géopolitique de l'Église de Mésopotamie, DDB, Paris, 1996.
  • Réécrire la Déclaration universelle des  droits de l’homme, DDB, Paris, 1998; réédité et mis à jour en 2008.
  • Les Minorités dans le monde. Faits et analyses, DDB, 1998, 924 p.
  • Au-delà des minorités. Une alternative à la prolifération des États, Ed. de l'Atelier, Paris, 2000, traduit en arabe.
  • Au nom de Dieu !  Les Guerres de religion d’aujourd’hui et de demain, Ed. JC. Lattès, Paris, 2002, traduit en tchèque.
  • Menaces sur les chrétiens d’Irak, Ed. CLD, Chambray-lès-Tours, mars 2003; Prix de la Sélyre en 2003. Traduit en italien au terme d’une mise à jour : I Cristiani d’Iraq, Ed. Jaca Book, Milano, 2006.
  • À l'épreuve des civilisations et des cultures, repenser les droits de l'homme. Une approche critique, contribution parue dans: L'Odyssée des droits de l'homme, t.III intitulé Enjeux et perspectives des droits de l'homme, J. Ferrand et H. Petit (Eds.),  L'Harmattan, Paris, 2003.
  • Les droits de l’homme sont-ils exportables ? Géopolitique d’un universalisme, Ed. Ellipses, Paris, décembre 2004.
  • Le minoranze cristiane in Siria,  in Siria, a cura di Mattia Guidetti (participation à un ouvrage collectif), Jaca Book, ottobre 2006, Milano. 
  • Démocratie et Fondamentalisme religieux dans les pays arabes, Communication présentée au colloque d’Athènes les 1-2 juin 2006. Thème du colloque « Société démocratique et droits de l’homme », Annuaire international des droits de l’homme, vol. II, 2007, par les soins des Éditions Bruylant (Belgique) et Sakkoulas (Grèce). 
  • Fièvre démocratique et Ferveur fondamentaliste. Dominantes du XXIè siècle, Ed. du Cerf, Paris, février 2008.
  • L’Humanisme réinventé,  Ed. du Cerf, Paris, 2012.
  • Diversité culturelle et universalité des droits de l’homme, in : Les Droits de l’homme. Défis et Mutations, ouvrage collectif sous la direction de André  S. Dizdarevic et Roger Koussetogue Koudé, L’Harmattan, 2013, Paris.
  • La Reconnaissance internationale de la diversité culturelle et des minorités. Leur statut dans le monde arabe. », in : Minorities in Iraq. Memory, identity and challenges, edited by Sa’ad Salloum, Masarat for cultural and Media development, Bagdad-Beyrouth, 2013.
  • Participation à un ouvrage collectif : «  Multiculturalism  and Minority Rights  in the Arab World », edited by Will Kymlicka and Eva Pföstl, communication  intitulée : « How does the Arab World perceive Multiculturalism and treat its minorities ? The Assyro-Chaldeans of Iraq as a case study », Éditions Oxford University Press (OUP), Oxford, 2014.
  • Qui s’en souviendra ? 1915 : le génocide assyro-chaldéen-syriaque, Éditions du cerf,  Paris, octobre  2014.
  • Ouvrage avec son épouse Claire Weibel Yacoub, Oubliés de tous.Les Assyro-Chaldéens  du Caucase. Éditions du Cerf, Paris, septembre 2015; Prix Académique de l'Œuvre d'Orient en mai 2016.
  • Year of the sword, The Assyrian Genocide. A History, (traduit du français et mise à jour de: Qui s’en souviendra ? 1915 : Le Génocide assyro-chaldéen-syriaque, Ed. du Cerf), Hurst publisher, Londres, août 2016[11].

Journaux et périodiques[modifier | modifier le code]

  • Depuis 1984, il publie dans différents journaux nationaux français: Le Figaro, La Croix, Le Monde [12], et des articles dans la presse francophone (L'Orient-Le Jour au Liban, La Libre Belgique, Le Devoir au Québec...) et arabophone (Al-Hayat, Al-Quds al-Arabi...) et dans bien d'autres journaux à l'étranger (Avvenire, Italie...). Il fut également chroniqueur à l'hebdomadaire français Témoignage chrétien.
  • Publications dans Diogène (revue): Pour un élargissement des droits de l'homme, Diogène, revue de philosophie et de sciences humaines, UNESCO, PUF, Paris, n° 206, avril-juin 2004, traduit en anglais; La Dignité des personnes et des peuples. Apport mésopotamien et syriaque, Diogène, UNESCO, n° 215, juillet-septembre 2006, traduit en anglais et en portugais. 
  • Publications dans la Revue trimestrielle des droits de l'homme[13], dans la revue Vita e Pensiero[14] et d'autres périodiques (Le Monde diplomatique, Confluence Méditerranée, Proche-Orient chrétien, Les annales de l'Autre Islam...).
  • Communications à de nombreux colloques internationaux et rencontres comme spécialiste des minorités[15]

Travaux spécifiques liés à la question assyro-chaldéenne[modifier | modifier le code]

  • Les Réfugiés assyro-chaldéens de Turquie, CEDRI, Forcalquier, 1986.
  • Les Assyro-Chaldéens d’aujourd’hui, L’Afrique et l‘Asie modernes, CHEAM, Paris, 1986-1987, p. 28-44.
  • Les Assyro-Chaldéens. Un peuple oublié de l’histoire, Groupement pour les droits des minorités (GDM), Paris, 1987.
  • La Question assyro-chaldéenne, les puissances européennes et la Société des Nations,  Guerres mondiales et conflits contemporains,revue trimestrielle d'histoire, PUF, n° 151, Paris, 1988, p. 103-120.
  • Diasporas et Développement, numéro spécial de la revue Histoires de développement, Université catholique, n° 6, juin 1989. Ce numéro fut co-dirigé par Jean-Louis Rocca et Joseph Yacoub, il contient trois articles sur les Assyro-Chaldéens.
  • Les Assyro-Chaldéens, une minorité en voie d'émergence?, Centre québécois de relations internationales, Canada, Québec, Université Laval, juin 1990, p.341-373.
  • Les Assyro-Chaldéens, traduit en japonais in: Minorities in the World and the legal system, Buraku Liberation Research Institute, Osaka, 1991, p.226-246.
  • Les Assyro-Chaldéens, une minorité dispersée, Hommes et Migrations, numéro spécial consacré au sujet « Minorités au Proche-Orient », janvier-février 1994, Paris, p. 37-41.
  • De Babylone à Paris : La Diaspora assyro-chaldéenne, L’Espace géographique, numéro consacré aux diasporas, Michel Bruneau coordinateur, Doin éditeurs - Paris, Reclus-Montpellier,  tome XXIII, n° 1, 1994, p. 29-37.
  • Les Assyro-Chaldéens originaires de Turquie : Une communauté en situation migratoire, Les Annales de l’autre Islam, INALCO-ERISM, 1995, n° 3, Paris, p. 451-466.
  • Minorities and Religions in Europe. Case-study: The Assyro-Chaldeans of Turkey, 2006, in European Yearbook of Minority issues, publié par  European Center of Minority issues (ECMI), Flensburg, Allemagne, vol. 4, 2004/5,  Martinus Nijhoff Publishers.
  • Participation au documentaire de Robert Alaux, réalisateur, Les Derniers Assyriens, Paris, Lieurac productions (éd. distrib.), 2005.
  • Les Assyro-Chaldéens du Caucase. Une trajectoire migratoire méconnue, Conférence donnée à l’université Saint-Esprit, Kaslik, Liban, 5 décembre 2014.
  • Participation au documentaire de Robert Alaux et Nahro Beth-Kinné, Seyfo l'élimination. Centenaire d'un génocide 1915-2015.
  • Les chrétiens d’Orient en France. Capacité d’adaptation et attachement à leur identité.  Étude de cas : Les Assyro-Chaldéens de France, communication présentée au colloque « L’unité des chrétiens. Pourquoi ? Pour quoi ? », Institut supérieur d’études œcuméniques (ISEO), Institut catholique de Paris, 17-18-19 mars 2015.
  • La Diaspora assyro-chaldéenne. Entre identité et intégration, in : La Vocation des Chrétiens d’Orient. Défis actuels et enjeux d’avenir dans leurs rapports à l’islam, Ed. Karthala, Paris, 2015, p. 189-206.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Basile Nikitine, La vie domestique des Assyro*Chaldéens du plateau d'Ourmia, revue l'Ethnographie, Maisonneuve Frères, Paris, 1925. Le Coz Raymond, Histoire de l'Eglise d'Orient, Chrétiens d'Irak, d'Iran et de Turquie, Paris , Cerf, 1995.
  2. Jérôme Cordelier, « En Irak, les chrétiens sont menacés d'extinction. Entretien avec Joseph Yacoub. », Le Point,‎
  3. « IDHL - Institut des droits de l'homme de Lyon », sur Université catholique de Lyon (UCLy)
  4. Pierre Valin, Au nom de Dieu!, les guerres de religion d'aujourd'hui et de demain, Études (revue), 2002/5, tome 396. Pierre de Charentay, les droits de l'homme sont-ils exportables?, Études (revue), 2005/5, tome 402. Jean Duporté, Oubliés de tous, les Assyro-Chaldéens du Caucase, Études (revue), décembre 2015.Nicolas Kazarian, L'Humanisme réinventé, IRIS (institut de relations internationales et stratégiques), 2015. Pierre Blanc, L'Humanisme réinventé, Confluences Méditerranée, no 95, automne 2015.
  5. Olivier Mongin, « Les droits de l'homme sont-ils exportables? », Esprit (revue),‎
  6. http://chaireunesco.univ-catholyon.fr/servlet/com.jsbsoft.jtf.core.SG
  7. Alexis Lacroix, « Enquête sur un génocide oublié », Marianne,‎
  8. Pierre Hycques, « Le Génocide ignoré. Peuple martyre, les Assyro-Chaldéens demandent la reconnaissance de leurs droits culturels. », La Croix (quotidien),‎ 1985.
  9. Tony Fienga, « Joseph yacoub, Assyro-Chaldéen fait l'histoire de son peuple. », Libération (quotidien),‎
  10. Paul Gravillon, « Un universitaire lyonnais présente une thèse sur un génocide méconnu: celui du peuple assyro-chaldéen. », Le Progrès,‎
  11. www.hurtspublishers.com
  12. Comment envisager l’avenir des chrétiens d’Orient en France ? (La Croix, 8/2/2013). Pourquoi l’Occident est-il si frileux pour les chrétiens d’Orient? (La Croix, 22/11/2013).Pour la reconnaissance du génocide des Assyro-Chaldéens (Le Monde.fr, 23.04.2015).L’Avenir du Moyen-Orient et ses minorités : Un Sykes-Picot II ? Démocratie ? (Le Monde.fr, 25.01.2016).Le Calvaire des Assyro-Chaldéens (Le Figaro, 6/3/2015).Les Assyro-Chaldéens, oubliés de tous? (Le Figaro, 23/4/2015).L'Islam politique se doit de se réformer, (Le Figaro, 26/12/2015).De 1915 à 2015: La Tragédie des chrétiens d'orient continue (Atlantico, 25/12/2015); Les cloches des églises sonneront-elles toujours en Irak en 2016? (Atlantico, 3/1/2016).
  13. www.rtdh.eu
  14. www.vitaepensiero.it
  15. Minorities in the Middle East: Issues of tolerance and challenges of Citizenship, Holy spirit University of Kaslik, Lebanon, 7-8 april 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]