Aller au contenu

Joseph Emanuel Fischer von Erlach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joseph Emanuel Fischer von Erlach
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 48 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activité
Père
Œuvres principales
Reichskanzleitrakt (d) (depuis ), Michaelertrakt (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata

Joseph Emanuel Fischer von Erlach (baptisé le à Vienne, mort le dans la même ville) est un architecte autrichien baroque.

Second fils de l'architecte Johann Bernhard Fischer von Erlach, il développe son talent dans son atelier. En 1711, il dessine les projets de son père (comme le Palais Lobkowitz, le Palais Trautson, la Chancellerie de Bohême (de), le Palais Schwarzenberg (de)) et l'aide dans la rédaction d'un Plan d'une architecture historique en quatre volumes. Il apprend ainsi l'architecture classique et moderne.

Il reçoit l'instruction de Gottfried Wilhelm Leibniz, qui travaille avec son père jusqu'en 1714. Les deux obtiennent une bourse de Charles VI du Saint-Empire pour lui financer un voyage d'étude. En 1713 et 1714, il va en Italie et fait la connaissance de l'archéologue Francesco de Ficoroni. Entre 1717 et 1719, il est en France et rencontre le maître d'œuvre Robert de Cotte, l'architecte Germain Boffrand et le philologue Bernard de Montfaucon. De même, il est présent à Londres et à Leyde, où il découvre les nouvelles machines à vapeur et rencontre aussi Isaac Newton. L'ingénieur Isaac Potter (de) l'accompagne lors de son retour en Autriche.

Il revient à Vienne en 1722 et est fait architecte de la cour. Après la mort de son père en 1723, Lukas von Hildebrandt devient le premier architecte ; en 1725, grâce à l'appui de son puissant mécène Gundacker von Althan (de), Joseph Emanuel récupère les travaux de son père pour les terminer comme l'église Saint-Charles-Borromée, la Hofbibliothek et la Winterreitschule (de). Dans le cadre de son travail, il se consacre de plus en plus à mettre au point des machines à vapeur.

En 1727, il épouse Anna von Dietrich qui lui donnera quatre enfants. Il monte une importante collection d'art et une bibliothèque.

Il est l'architecte de la cathédrale Saint-Georges de Timișoara (aujourd'hui en Roumanie).

Sa femme meurt en 1740 et lui en 1742 après une forte fièvre. Il laisse une grande fortune de 130 000 florins.

Après sa mort, ses plans de la Michaelerplatz sont réalisés entre 1889 et 1893 par Ferdinand Kirschner qui les modifie pour intégrer le Burgtheater. De même, d'après ses plans, Georg Christian Unger réalise l'Alte Bibliothek de Berlin entre 1775 et 1780.

Peu d'œuvres clairement de la main de Joseph Emanuel Fischer von Erlach subsistent. Ont disparu le Palais Althan (de), le corps de logis du château d'Eckartsau, le château de Thürnthal (de).

Église de Großweikersdorf
Église de Großweikersdorf

Châteaux et palais

[modifier | modifier le code]

Monuments sacrés

[modifier | modifier le code]

Source, notes et références

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :