Lukas von Hildebrandt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lukas von Hildebrandt
Johann Lucas von Hildebrandt.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Œuvres réputées
Église Saint-Laurent-et-Sainte-Zdilava (d), château Mirabell, chapelle Notre-Dame-de-Lorette de Rumburk (d), château d'HalbturnVoir et modifier les données sur Wikidata

Johann Lukas von Hildebrandt (né le à Gênes, mort le à Vienne)[1] est un architecte autrichien d'expression baroque.

Le palais du Belvédère supérieur

Né en 1668 à Gênes, Hildebrandt effectue d'abord ses études en Italie, et notamment à Rome en 1690. Après son retour en Autriche, il sert comme ingénieur militaire et participe au siège de Belgrade (comme Johann Balthasar Neumann), ce qui lui permet, à son retour à Vienne, d'avoir sa clientèle dans l'aristrocratie. C'est ainsi qu'il édifie le palais Daun-Kinsky de 1713 à 1716 puis, à la demande du prince Eugène, le deux Palais du Belvédère (inférieur 1714-1715 et supérieur en 1721-1722). Il construit également plusieurs églises.

Hildebrandt était de la génération qui suivait Fischer von Erlach et son style est moins monumental que celui de son illustre prédécesseur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Johann Lukas von Hildebrandt, sur le site archinform.net