Joseph Chompret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le docteur Joseph Chompret (, Éclaron, Paris) est un médecin, collectionneur et historien d’art français[1].

Fils d’un médecin de campagne, lui-même collectionneur, il a choisi également une carrière médicale et obtint son diplôme de médecine en 1893. Il se spécialisa en stomatologie, et inventa le syndesmotome. Il fut de longues années chef de service à l’hôpital Saint-Louis, à Paris. Grand collectionneur, il s’intéressa aux couverts anciens, aux étains, aux ivoires et aux émaux médiévaux. Toutefois, il est surtout connu pour ses travaux sur la céramique, et sa collection de faïences françaises, de majoliques italiennes et de céramiques du Moyen-Orient est renommée. Le docteur Chompret fut également grand amis des musées : le Musée de Céramique de Sèvres a reçu du Dr Chompret 280 pièces, le Musée des Arts décoratifs 339. Il fut d’ailleurs pendant 25 ans (1931-1956) président de l’association des Amis de Sèvres.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Répertoire de la faïence française publié à l'occasion de "L'Exposition rétrospective de la Faïence Française" au Musée des Arts Décoratifs, Serge Lapina, 1933-1935 (6 volumes, en collaboration avec Jean Bloch, Jean Guérin et Paul Alfassa)
  • La Pratique stomatologique, Masson, 1935 (publié sous la direction du docteur Chompret)
  • Les Faïences françaises primitives d'après les apothicaireries hospitalières, les Éditions Nomis, 1946
  • Répertoire de la majolique italienne, les Éditions Nomis, 1948
  • Les Faïenceries de Dijon, Musée de Dijon, 1954

Collections[modifier | modifier le code]

Une partie de ses collections furent vendues au cours de plusieurs ventes aux enchères :

  • Collection du Dr Chompret, Faïences anciennes françaises de Sceaux, Niderviller, Lunéville, Strasbourg, Marseille, Aprey, important ensemble de Rouen et Sinceny, première vente à Paris, Hôtel Drouot, le 25 mai 1938
  • Collection du Dr Chompret, Faïences anciennes françaises de Sceaux, Niderviller, Lunéville, Moulins, Lille, Lorraine, Strasbourg, Aprey, Paris, important ensemble de Rouen et Sinceny, deuxième vente à Paris, Hôtel Drouot, le 16 décembre 1938
  • Objets de haute curiosité, provenant de la collection du Dr J. Chompret : majoliques des XVIe et XVIIe siècles, vente à Paris, Hôtel Drouot, le 15 décembre 1976
  • Ancienne collection du docteur Chompret: céramiques ottomanes, Iznik et Kütahya, à divers : Daghestan et Iznik, vente à Paris, Drouot-Richelieu, le 28 février 2000, étude Pescheteau-Badin, Godeau et Leroy
  • Céramiques anciennes provenant de la collection du Dr Chompret et à divers, vente à Paris, Drouot-Richelieu, le 19 octobre 2011, étude Chayette & Cheval (sélection de majoliques du Dr Chompret)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cécile Dumont, « Le docteur Chompret (1869–1956), collectionneur et ami des musées » revue « Sèvres », no 18, 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Système universitaire de documentation