Jonathon Simmons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simmons.

Jonathon Simmons
Fiche d’identité
Nom complet Jonathon Calvin Simmons
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (29 ans)
Houston, Texas
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 88 kg (194 lb)
Surnom The Juice
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis 76ers de Philadelphie
Numéro 14
Poste Arrière / Ailier
Carrière universitaire ou amateur
2008-2009
2009-2010
2011-2012
Paris Junior College (en)
Midland College (en)
Cougars de Houston
Draft de la NBA
Année 2012
Position Non drafté
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019
Sugar Land Legends
Toros d'Austin
Spurs d'Austin
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Magic d'Orlando
Magic d'Orlando
76ers de Philadelphie
36,5
09,8
15,2
06,0
06,2
13,9
06,9
05,5

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Jonathon Calvin Simmons, né le 14 septembre 1989, est un joueur de basketball américain. Il joue actuellement pour les 76ers de Philadelphie, en NBA.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir joué au niveau universitaire avec les Cougars de Houston, Jonathon Simmons se présente à la Draft de la NBA en 2012, mais n'est pas drafté.

Sugar Land Legends (2013)[modifier | modifier le code]

Il joue ensuite en American Basketball League en tant que semi-professionnel, puis en NBA D-League pour les Austin Toros.

Après avoir faire plusieurs essais avec certaines équipes NBA, Simmons n'est pas sélectionné lors de la draft 2012 de la NBA. En janvier 2013, il est sélectionné au premier tour de la draft de l'American Basketball League par les Sugar Land Legends. Mais, malgré l'interruption de la saison de l'ABL en raison de problèmes financiers de la ligue, Simmons a une moyenne de 36,5 points après 16 rencontres[1].

Toros/Spurs d'Austin (2013-2014)[modifier | modifier le code]

En septembre 2013, Simmons effectue des essais avec les Toros d'Austin en D-League[2] et participe au camp d'entraînement de l'équipe. Il fait partie de l'effectif du début de saison des Toros. Lors de sa première saison en 2013-2014, en 44 rencontres, il a des moyennes de 9,8 points, 4,5 rebonds, 1,4 passes décisives et 1,0 interception par match.

Simmons retourne à Austin en 2014-2015, le nom de l'équipe devient les Spurs d'Austin. Il améliore son jeu en 2014-2015 et réalise son record en carrière en marquant 30 points contre le Jam de Bakersfield le 9 janvier 2015. Durant son temps avec Austin, Simmons a envisagé de renoncer à sa carrière de basketteur, de retourner chez lui et de trouver un travail de 9 à 5 pour s'occuper de ses quatre filles. Il s'appuie dessus, mais, durant sa deuxième saison, il est suivi de près par les équipes de la NBA. Un changement de poste à celui de meneur oblige Simmons à voir le jeu d'une manière différente, un changement qui lui permet d'ouvrir le reste de son jeu[3]. Il aide Austin à accéder aux finales de la conférence Ouest, et en 50 rencontres de saison régulière, il a des moyennes de 15,2 points, 4,3 rebonds, 3,7 passes décisives et 1,0 interceptions par match et a été nommé dans le troisième meilleur cinq défensif de la saison[4].

Spurs de San Antonio (2015-2017)[modifier | modifier le code]

Le 29 juin 2015, Simmons est appelé dans l'effectif des Nets de Brooklyn pour participer aux NBA Summer League d'Orlando et de Las Vegas[5]. Après avoir participé aux trois premiers matches des Nets lors de la Summer League d'Orlando en ayant des moyennes de 12 points et 5 rebonds par match, Simmons est invité par l'équipe des Spurs de San Antonio pour la Summer League de Las Vegas. Il quitte immédiatement les Nets et fait ses débuts avec les Spurs le 11 juillet contre les Knicks de New York. Le 20 juillet, il marque 23 points lors de la finale de la Summer League et aide les Spurs à remporter le titre et Simmons est nommé MVP de la finale. Deux jours plus tard, le 22 juillet 2015, après avoir impressionné en ligue d'été de la NBA, il signe un contrat avec les Spurs de San Antonio[6],[7]. Pour sa première saison en NBA, Simmons joue 55 matchs (dont 2 en tant que titulaire) et marque 6,0 points de moyenne en 14,8 minutes[6].

Simmons est sur la liste des joueurs inactifs lors des cinq premiers matches de la saison 2015-2016. Le 7 novembre, il est envoyé en D-League chez les Spurs d'Austin, retournant dans son ancienne équipe[8]. Le 14 novembre, il est rappelé par San Antonio[9] et fait ses débuts en NBA le soir même ; en huit minutes de jeu, il termine avec deux points, deux rebonds, deux passes décisives et une interception lors de la victoire 92 à 83 contre les 76ers de Philadelphie. Le 16 novembre, il est renvoyé à Austin[10] puis rappelé par San Antonio le 18 novembre[11]. Le 7 décembre, il réalise son meilleur match de la saison, avec 14 points en 24 minutes en étant remplaçant lors de la victoire 119 à 68 contre les 7ers de Philadelphie. Le 4 janvier 2016, il bat son record de points en carrière avec 18 unités lors de la victoire 123 à 98 contre les Bucks de Milwaukee. Il se fait un nom à Milwaukee après qu'un fan des Bucks lui ait demandé "Qui es-tu ?" en chantant lorsque Simmons était sur la ligne des lancers-francs[12]. Le 17 mars, il est envoyé à Austin en D-League pour la première fois depuis le 17 novembre[13]. Il est rappelé par San Antonio le 19 mars[14], renvoyé en D-League le 20 mars[15] et de nouveau rappelé le 22 mars[16]. Le 26 mars, il marque 17 points en étant remplaçant lors de la défaite chez le Thunder d'Oklahoma City. Lors du dernier match de la saison régulière des Spurs, le 13 avril, Simmons bat son record de points en marquant 19 points dans la victoire 96 à 91 contre les Mavericks de Dallas.

En juillet 2016, Simmons participe à la NBA Summer League 2016 avec les Spurs[17]. Le 25 octobre 2016, lors du match d'ouverture de la saison, Simmons bat son record de points en carrière avec 20 points lors de la victoire 129 à 100 contre les Warriors de Golden State. Le 30 décembre 2016, il termine meilleur marqueur de son équipe avec 19 points en 30 minutes en étant remplaçant lors de la victoire 110 à 94 contre les Trail Blazers de Portland.

Magic d'Orlando (2017 - février 2019)[modifier | modifier le code]

Il rejoint le Magic d'Orlando pour 20 millions de dollars sur 3 ans.

76ers de Philadelphie (depuis février 2019)[modifier | modifier le code]

Le 7 février 2019, il est envoyé aux 76ers de Philadelphie en échange de Markelle Fultz[18].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2008-2009 Paris Junior College (en)
2009-2010 Midland College (en)
2011-2012 Houston 30 29 30,1 51,2 38,6 72,1 4,97 2,17 0,70 0,37 14,70
Total 30 29 30,1 51,2 38,6 72,1 4,97 2,17 0,70 0,37 14,70

Professionnelles[modifier | modifier le code]

NBA[modifier | modifier le code]

  • Saison régulière
Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2015-2016 San Antonio 55 2 14,8 50,4 38,3 75,0 1,75 1,05 0,44 0,09 6,02
2016-2017 San Antonio 78 8 17,9 42,0 29,4 75,0 2,05 1,62 0,60 0,32 6,19
2017-2018 Orlando 15 1 25,4 50,9 39,4 77,3 3,33 2,20 0,73 0,13 15,07
Total 148 11 17,5 46,2 33,5 75,5 2,07 1,47 0,55 0,22 7,03

Mise à jour le 15 novembre 2017

  • Playoffs
Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2016 San Antonio 3 0 8,5 40,0 66,7 50,0 1,33 0,67 0,67 0,00 3,67
2017 San Antonio 15 4 20,4 45,6 35,1 67,7 1,80 1,87 0,60 0,13 10,53
Total 18 4 18,4 45,2 37,5 66,7 1,72 1,67 0,61 0,11 9,39

Mise à jour le 22 mai 2017

D-League[modifier | modifier le code]

  • Saison régulière
Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2013-2014 Austin 44 12 23,2 52,5 28,4 70,7 4,55 1,39 1,00 0,36 9,84
2014-2015 Austin 50 28 33,8 49,4 39,8 75,0 4,32 3,62 1,00 0,44 15,16
2015-2016 Austin 4 4 34,6 43,1 23,1 77,3 2,75 3,50 0,75 0,75 10,00
Total 98 44 29,0 50,1 34,5 73,8 4,36 2,61 0,99 0,42 12,81
  • Playoffs
Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2014-2015 Austin 6 2 32,8 51,5 35,0 86,4 3,83 1,67 2,00 1,00 15,67

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Jonathon Simmons officiellement recensés par la NBA sont les suivants[19] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 35 Bucks de Milwaukee 22 @ Warriors de Golden State
Paniers marqués 13 @ Hawks d'Atlanta 8 @ Warriors de Golden State 16 mai 2017
Paniers tentés 24 @ Hawks d'Atlanta 9 décembre 2017 17 @ Warriors de Golden State 16 mai 2017
Paniers à 3 points réussis 7 Bucks de Milwaukee 14 mars 2018 2 @ Warriors de Golden State 16 mai 2017
Paniers à 3 points tentés 12 Bucks de Milwaukee 14 mars 2018 3 @ Warriors de Golden State 16 mai 2017
Lancers francs réussis 9 @ Thunder d'Oklahoma City
Lancers francs tentés 10 Trois fois
Rebonds offensifs 2 Trois fois
Rebonds défensifs 6 Deux fois
Rebonds totaux 8 Nouvelle-Orléans
Passes décisives 8 Clippers de Los Angeles
Interceptions 4 Trois fois
Contres 2 Quatre fois
Balles perdues 5 @ Nuggets de Denver
Minutes jouées 41 Hawks d'Atlanta 25 @ Warriors de Golden State 16 mai 2017

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • NBA D-League All-Defensive Third Team (2015)

Vie privée[modifier | modifier le code]

Simmons est le fils de LaTonya Simmons, et a un petit frère et deux sœurs. Il a quatre filles[20].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ken Rodriguez, « From Nowhere to Now Here », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  2. (en) Lorne Chan, « Jonathon Simmons' Scenic Route », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  3. (en) Brian Kotloff, « “The Greatest Story in Basketball”: Jonathon Simmons’ Career Timeline », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  4. (en) « NBA Development League Announces 2014-15 All-League Teams », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  5. (en) « Brooklyn Nets announce Summer League Roster and schedule », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  6. a et b (en) « Jonathon Simmons », sur basketball-reference.com (consulté le 9 février 2016)
  7. (en) « Spurs Sign Jonathon Simmons », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  8. (en) « Spurs assign Jonathon Simmons to Austin Spurs », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  9. (en) « Spurs Recall Jonathon Simmons from Austin Spurs », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  10. (en) « Spurs assign Jonathon Simmons to Austin Spurs », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  11. (en) « Spurs Recall Jonathon Simmons from Austin Spurs », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  12. (en) Jeff McDonald, « Simmons gives Spurs juice to blow by Bucks », sur expressnews.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  13. (en) « Spurs assign Jonathon Simmons to Austin Spurs », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  14. (en) « Spurs recall Jonathon Simmons from Austin Spurs », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  15. (en) « Spurs assign Boban Marjanovic & Jonathon Simmons to Austin Spurs », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  16. (en) « Spurs recall Boban Marjanovic & Jonathon Simmons from Austin Spurs », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  17. (en) « Spurs announce 2016 Utah Summer League Roster », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)
  18. https://basket-infos.com/2019/02/07/markelle-fultz-transfere-au-magic-dorlando/
  19. (en) « Jonathon Simmons : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 20 janvier 2017)
  20. (en) Lorne Chan, « Improbable path: Jonathon Simmons' Rise », sur nba.com, (consulté le 22 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]