National Basketball Association Summer League

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le basket-ball
Cet article est une ébauche concernant le basket-ball.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

NBA Summer League
Généralités
Sport Basket-ball
Création 2004
Organisateur(s) NBA
Périodicité annuelle
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants

23 équipes NBA

NBA D.L. All-Star
Statut des participants Professionnel
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
NBA Summer League 2016

La National Basketball Association Summer League (également raccourcie NBA Summer League pour la différencier des autres ligues d'été professionnelles) est une période durant laquelle les équipes NBA se rassemblent pour tester de multiples compositions d'équipes différentes de celle de la saison régulière.

Typiquement, il s'agit d'un mélange entre des joueurs débutants (rookies) et de jeunes joueurs du banc afin de mettre en avant la complémentarité de jeu de ces joueurs. Il peut arriver que des joueurs non-signés y soient invités dans l'optique de les signer. Le principal intérêt pour les fans comme les medias, est de voir où en sont les rookies dans leur adaptation au jeu NBA et comment ils vont effectuer la transition du basket-ball universitaire vers le niveau de jeu de la ligue professionnelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les ligues d'été existent depuis des décennies. Historiquement, il y n'y a pas de structure organisée, avec des ligues qui parfois se chevauchent et non officiellement coordonnées.

En 2004, la ligue a tenu la Summer League de Las Vegas pour la première fois; il est de loin le plus grand grand championnat, avec 23 équipes de la NBA et l'équipe de la NBA Development League All-Star participant en 2015. L'Orlando League Pro Summer a eu lieu depuis 2001. La Summer League Utah Jazz a commencé en 2015, en remplaçant du Rocky Montagne Revue, lors de l'événement qui a eu lieu du 1984-2008 avant d'aller sur une longue interruption due à la baisse participation.

Avant 2013, aucun champions officiels ont été nommés à une ligue, lesquelles se concentrant davantage sur les auditions et le développement individuel. Les champions sont actuellement nommés pour les ligues Orlando et Las Vegas, bien que les performances d'équipe ne soient pas soulignée. Les "agents libres" sont souvent signés pour jouer à la Summer League, offrant une chance de signer un contrat NBA.

Contrairement à la réglementation des matchs NBA, qui se déroulent en 48 minutes, les matchs de Summer league ne se jouent qu'en 40 minutes.

Las Vegas Summer League[modifier | modifier le code]

Utah Jazz Summer League[modifier | modifier le code]

Orlando Pro Summer League[modifier | modifier le code]

L'Orlando Pro Summer League a nommé un champion pour la 1ère fois lorsque  Oklahoma City Thunder a battu les Houston Rockets 85-77.

Le 11 juillet 2014, les Philadelphia 76ers ont gagné l'Orlando Pro Summer League avec une vicotire 91-75 contre les Memphis Grizzlies.

Meilleur joueur[modifier | modifier le code]

Année nationalité joueur Position Equipe
2012 Drapeau des États-Unis États-Unis Damian Lillard (co-MVPs) meneur Portland Trail Blazers
Drapeau des États-Unis États-Unis Josh Selby (co-MVPs) meneur Memphis Grizzlies
2013 Drapeau de la Lituanie Lituanie Jonas Valančiūnas Pivot Toronto Raptors
2014 Drapeau des États-Unis États-Unis Glen Rice Jr. arrière Washington Wizards
2015 Drapeau des États-Unis États-Unis Kyle Anderson allier San Antonio Spurs

Champions[modifier | modifier le code]

Année NBA Summer League Champion Score finaliste League MVP Championship MVP
2013 Orlando Oklahoma City Thunder 85–77 Houston Rockets Jeremy Lamb
Las Vegas Golden State Warriors 91–77 Phoenix Suns Jonas Valančiūnas Ian Clark
2014 Orlando Philadelphia 76ers 91–75 Memphis Grizzlies Elfrid Payton
Las Vegas Sacramento Kings 77–68 Houston Rockets Glen Rice Jr. Ray McCallum, Jr.
2015 Orlando Memphis Grizzlies 75–73 (OT) Orlando Magic (White) Aaron Gordon
Las Vegas San Antonio Spurs 93–90 Phoenix Suns Kyle Anderson Jonathon Simmons
2016 Orlando Orlando Magic (White) 87–84 (OT) Detroit Pistons Arinze Onuaku
Las Vegas