Jon Gibson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le jazz image illustrant un compositeur image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant le jazz et un compositeur américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Gibson

Jon Gibson, né le à Los Angeles en Californie, est un flûtiste, saxophoniste, clarinettiste et compositeur américain qui évolue dans le monde de la musique minimaliste et du jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1964, il participe à la création de In C de Terry Riley, pièce fondatrice de la musique minimaliste.

Il participe également à de nombreuses créations d'œuvres de Steve Reich, notamment Reed Phase (1966) pour saxophone soprano et bande magnétique[1], Phase Patterns (1970), Four Log Drums (1969). Jon Gibson est un membre fondateur du Philip Glass Ensemble dans lequel il évolua de nombreuses années.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Potter (2000), p.179-182.

Liens externes[modifier | modifier le code]