Johnny Crossan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daerden.

Johnny Crossan
image illustrative de l’article Johnny Crossan
Biographie
Nom John Andrew Crossan
Nationalité Drapeau : Irlande du Nord Nord-irlandais
Naissance (79 ans)
Lieu Derry (Irlande du Nord)
Taille 1m73
Poste Attaquant, milieu de terrain
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1954-1958Drapeau : Irlande du Nord Derry City 00? 0(5)
1958 Drapeau : Irlande du Nord Coleraine 000 0(0)
1958-1959Drapeau : Angleterre Bristol City 000 0(0)
1959-1961Drapeau : Pays-Bas Sparta Rotterdam 020 0(5)
1961-1962Drapeau : Belgique Standard de Liège 033 0(6)
1962-1965Drapeau : Angleterre Sunderland 082 (39)
1965-1967Drapeau : Angleterre Manchester City 094 (24)
1967-1970Drapeau : Angleterre Middlesbrough FC 056 0(7)
1970-1974Drapeau : Belgique KSK Tongres 105 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1959Drapeau : Irlande du Nord Irlande du Nord B 001 0(0)
1959-1967Drapeau : Irlande du Nord Irlande du Nord 024 (10)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

John Andrew Crossan, couramment appelé Johnny Crossan et surnommé Jobby est un ancien footballeur nord-irlandais, né le à Derry en Irlande du Nord. Il a joué 24 matchs avec l'Irlande du Nord.

Son frère Eddie a aussi été footballeur international pour l'Irlande du Nord.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts difficiles[modifier | modifier le code]

Johnny Crossan fait ses débuts dans sa ville natale avec Derry City. Son talent attire l'attention de grands clubs professionnels anglais, dont Arsenal et Sunderland. Lorsqu'une offre arrive, le club de Derry fait une proposition d'accord financier à "Jobby" qui la refuse et présente sa propre offre. Quand les Black Cats mettent fin aux négocations, Derry City laissa Crossan de côté lequel signe avec Coleraine. Peu après, il trouve un accord avec Bristol City ("Second Division" - D2 anglaise à l'époque).

Furieux Derry City engage une procédure devant les autorités de la Football League pour "manquements aux règles". Une enquête est diligentée et en janvier 1959, Jobby Crossan alors âgé d'à peine 20 ans est banni à vie !

L'exil[modifier | modifier le code]

Bien que la grave suspension soit partiellement levée après une procédure d'appel en mai 1959, le jeune attaquant choisit de s'expatrier et signe avec le Sparta Rotterdam, tout frais champion des Pays-Bas, dont la ligue professionnelle n'est vieille que de deux ans à l'époque. Le club néerlandais boucle la saison au 7e rang puis la suivante au 4e.

En 1961-1962, "Jobby" débarque en Belgique, au Standard qui vient de conquérir son deuxième titre national. Le fougueux caractère et l'engagement du Nord-irlandais plaisent aux fans rouches. Avec le club belge, Crossan atteint les demi-finales de la Coupe des Clubs champions où le Réal Madrid est un adversaire trop costaud. Les "Rouges et Blancs" terminent aussi vice-champions de Belgique.

Retour en grâce[modifier | modifier le code]

La "suspension à vie" ayant été levée, "Jobby" Crossan peut de nouveau jouer au Royaume-Uni et sa fameuse Football League. En 1962, l'attaquant signe à Sunderland qui à l'époque évolue en "Second Division" (2e niveau. Avec les "Rokerites"[1] Crossan manque de pu la montée en "First Division" en 1963 pour une différence de buts favorable à Chelsea. En 1964, le club termine vice championne derrière Leeds United et réintègre l'élite anglaise. En 1965, Crossan et Sunderland assurent leur maintien avec une 15e place finale (sur 22).

L'attaquant n'est cependant pas prolongé et s'en va à Manchester City renvoyé en "Second Division" en 1963. Crossan porte le brassard de capitaine des "Skyblues" qui remportent le titre 1966 et remontent en "First Division". Durant la saison 1966-1967, "City" assure son maintien mais Johnny Crossan connaît divers ennuis. Un accident de voiture et des soucis de blessures lassent les dirigeants de Maine Road qui vendent le Nord-irlandais à Middlesbrough.

A cette époque "Boro" vient de gagner le droit de remonter en "Second Division" après une deuxième place derrière QPR. Les Rouges occupent le haut du tableau en se classant successivement 6e et deux fois 4e.

Fin de carrière en Belgique[modifier | modifier le code]

En 1970, presqu'âgé de 32 ans, Jobby Crossan décide de retrouver la Belgique. Il s'engage avec le K. SK Tongeren avec lequel il est sacré champion de Division 3. Il évolue les trois saisons suivantes en D2 belge. Il atteint la finale de la Coupe de Belgique 1974 avant de mettre un terme à sa carrière de joueur.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Jobby Crossan porte 27 fois le maillot vert de la sélection d'Irlande du Nord. Il y est plusieurs fois l'équipier du légendaire et fantasque George Best. Crossan marque 10 buts en sélection, parmi lesquels 1 en éliminatoires du championnat d'Europe 1962 et 5 en éliminatoires de la coupe du monde 1966, dont un triplé contre l'Albanie, le . Il est aussi l'auteur d'un doublé contre l'Uruguay, en match amical, le .

Après carrière[modifier | modifier le code]

Johnny Crossan accepte le poste de manager du club irlandais de Sligo Rovers mais démissionne peu de temps après. Il fait occasionnellement office de consultant sur une antenne nord-irlandaise de la BBC-radio lors de rencontres de Derry City.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le surnom des joueurs de Suderland a longtemps été les "Rokerites" en rapport à leur stade le Roker Park. Le surnom actuel de "Black Cats" (Chats noirs) est officiel depuis les années 1990 mais l'emploi d'un chat noir comme emblème est très ancien. L'Association des clubs de supporters de Sunderland l'emploi depuis 1960.

Liens externes[modifier | modifier le code]