John Lucas III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
John Lucas III Portail du basket-ball
John Lucas III Raptors.jpg
Fiche d’identité
Nom complet John Harding Lucas III
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 21 novembre 1982 (32 ans)
Washington DC
Taille 1,8 m (5 11)[1]
Poids 75.3 kg (166 lb)[1]
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Pistons de Détroit
Numéro 9
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
2001-2003
2003-2005
Bears de Baylor
Cowboys d'Oklahoma State
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2005
2005-2006
2006
2006
2006-2007
2008
2009
2009
2009-2010
2010-2011
2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015
66ers de Tulsa
Rockets de Houston
66ers de Tulsa
Snaidero Udine
Rockets de Houston
Benetton Trévise
14ers du Colorado
Tau Vitoria
Shanghai Sharks
Bulls de Chicago
Shanghai Sharks
Bulls de Chicago
Raptors de Toronto
Jazz de l'Utah
Fujian Xunxing
Pistons de Détroit
16,8
02,3
-
-
03,3
-
15,1
-
-
01,0
-
07,5
05,3
03,8
26,3
-

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

John Lucas III , né le 21 novembre 1982 à Washington, D.C., est un joueur de basket-ball de nationalité américaine jouant actuellement aux Pistons de Détroit.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 4 octobre 2005, alors qu'il n'a pas été drafté en NBA en juin, il signe un contrat avec les Timberwolves du Minnesota pour participer à la NBA Summer League. Les Timberwolves le signent également pour leur camp d'entraînement. Le 27 octobre, les Timberwolves se séparent de Lucas. Durant la saison 2005-2006, le 29 décembre 2005, il est appelé par les Rockets de Houston alors qu'il joue avec les 66ers de Tulsa en D-League. Il fait ses débuts en NBA le 31 décembre 2005 contre les Warriors de Golden State en jouant une seule minute mais en prenant deux rebonds offensifs et distribuant une passe décisive. Il participe à treize rencontres avec les Rockets entre décembre et février. Lucas est le premier joueur des 66ers de Tulsa à être appelé en NBA. Il termine la saison en D-League avec 16,8 points en 34,3 minutes par match.

Le 10 mai 2006, il signe avec l'équipe de Snaidero Udine du championnat italien, pour combler l'absence de Jerome Allen, blessé jusqu'à la fin de la saison.

Le 28 juillet 2006, il signe un contrat de trois ans avec les Rockets de Houston. Durant la saison 2006-2007, les Rockets accèdent aux playoffs qu'ils perdent contre le Jazz de l'Utah en sept matchs au premier tour.

Le 30 octobre 2007, Lucas est l'un des quatre joueurs à être coupé de l'effectif des Rockets avec le début de la saison 2007-2008.

En janvier 2008, il retourne en Italie au Benetton Trévise. En mars 2008, il est remercié par l'équipe italienne.

En septembre 2008, il signe avec le Thunder d'Oklahoma City mais il est coupé en novembre avant même d'avoir disputé une rencontre avec cette équipe. En février 2009, il signe avec les 14ers du Colorado et les aide à remporter le titre de champion de D-League 2008-2009. Le 27 avril 2009, il signe avec le Saski Baskonia du championnat espagnol pour le reste de la saison.

Le 2 septembre 2009, il est drafté par les Red Claws du Maine à la D-League draft.

Lucas joue la Présaison NBA avec le Heat de Miami. Il dispute quatre matchs qu'il termine avec des moyennes de 7,0 points, 2,3 passes décisives et 1,3 rebonds en 12,5 minutes par match. Le 23 octobre 2009, il est coupé par le Heat.

Lucas passe la saison 2009-2010 en Chine dans le club du Shanghai Sharks.

En 2010, il participe à la présaison NBA avec les Bulls de Chicago mais il est coupé le 21 octobre. Le 26 novembre, les Bulls resigne Lucas. Pour ses débuts avec les Bulls, Lucas manque deux lancers-francs importants dans les dernières secondes et les Bulls s'inclinent 98 à 97 contre les Nuggets de Denver. Le 4 janvier 2011, il est coupé par les Bulls et retourne en Chine, chez les Shanghai Sharks. Après deux mois en Chine, le 20 mars 2011, il retourne aux États-Unis, chez les Bulls[2].

Le 11 janvier 2012, Lucas est titulaire pour la première fois de sa carrière en NBA et en profite pour réaliser son record de points en carrière avec 25 unités et mener les Bulls à la victoire 78 à 64 contre les Wizards de Washington. Durant ce match, il réalise d'autres records personnels, il joue 45 minutes, tire à 11 sur 28, distribue huit passes décisives et prend huit rebonds. Le 14 mars 2012, les Bulls reçoivent le Heat de Miami. Dans ce match, en l'absence de Derrick Rose blessé, Lucas marque 24 points et conduit les Bulls à une victoire 106 à 102. Le 21 mars 2012, il aide les Bulls à revenir dans la partie et à remporter la victoire contre les Raptors de Toronto 94 à 82 grâce à un quatrième quart-temps où Lucas marque l'ensemble de ses treize points et que les Bulls remportent 32 à 13 .

Le 27 juillet 2012, il signe avec les Raptors de Toronto[3].

Le 22 juillet 2013, il signe avec le Jazz de l'Utah[4].

Le 22 juillet 2014, Lucas est transféré, avec Erik Murphy et Malcolm Thomas, aux Cavaliers de Cleveland en échange de Carrick Felix, d'un second tour de draft 2015 et d'une somme d'argent. Le 25 septembre 2014, il est transféré, avec Erik Murphy, Dwight Powell, Malcolm Thomas et un second tour de draft 2016 et 2017 aux Celtics de Boston en échange de Keith Bogans et deux futurs seconds tours de draft. Quatre jours plus tard, il est coupé par les Celtics[5].

Le 21 octobre 2014, il signe avec les Wizards de Washington[6]. Quatre jours plus tard, il est coupé par les Wizards. Le 21 novembre 2014, il signe en Chine avec les Fujian Sturgeons pour le reste de la saison 2014-2015 de CBA. Le 30 janvier 2015, il joue son dernier match pour Fujian et quitte la Chine avec des moyennes de 26,3 points, 7,0 passes décisives et 4,6 rebonds en 28 rencontres. Le 2 février, il signe un contrat de dix jours avec les Pistons de Détroit[7].

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de John Lucas III, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[8] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 25 Wizards de Washington
Cavaliers de Cleveland
11 janvier 2012
26 avril 2012
15 Sixers de Philadelphie 1er mai 2012
Paniers marqués 11 Wizards de Washington 11 janvier 2012 7 Sixers de Philadelphie 1er mai 2012
Paniers tentés 28 Wizards de Washington 11 janvier 2012 12 Sixers de Philadelphie
@ Sixers de Philadelphie
1er mai 2012
4 mai 2012
Paniers à 3 points réussis 5 3 fois 2 @ Sixers de Philadelphie 4 mai 2012
Paniers à 3 points tentés 13 @ Thunder d'Oklahoma City 1er avril 2012 4 @ Sixers de Philadelphie 4 mai 2012
Lancers francs réussis 4 Hawks d'Atlanta
@ Heat de Miami
29 décembre 2006
19 avril 2012
2 @ Sixers de Philadelphie 4 mai 2012
Lancers francs tentés 5 Hawks d'Atlanta 29 décembre 2006 2 @ Sixers de Philadelphie 4 mai 2012
Rebonds offensifs 3 Wizards de Washington
Rockets de Houston
11 janvier 2012
2 novembre 2013
1 @ Sixers de Philadelphie 4 mai 2012
6 mai 2012
Rebonds défensifs 6 @ Heat de Miami
@ Nets de Brooklyn
19 avril 2012
5 novembre 2013
2 @ Sixers de Philadelphie
Sixers de Philadelphie
4 mai 2012
8 mai 2012
Rebonds totaux 8 Wizards de Washington 11 janvier 2012 3 @ Sixers de Philadelphie 4 mai 2012
Passes décisives 9 Kings de Sacramento 14 février 2012 4 Sixers de Philadelphie 1er mai 2012
Interceptions 4 @ Sixers de Philadelphie 18 mars 2007
11 décembre 2013
1 @ Jazz de l'Utah 28 avril 2007
Contres 1 @ Hawks d'Atlanta
@ Celtics de Boston
28 mars 2012
13 mars 2013
Balles perdues 4 @ Grizzlies de Memphis
Heat de Miami
16 janvier 2012
14 mars 2012
2 3 fois
Minutes jouées 46 Wizards de Washington 11 janvier 2012 28 @ Sixers de Philadelphie 4 mai 2012

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Champion de la Division Centrale en 2011 et 2012 avec les Bulls de Chicago.
  • CBA All-Star en 2010.
  • NBA D-League champion en 2009.
  • NBA D-League Second Team en 2006.
  • Third-team All-American – AP en 2004.
  • First-team All-Big 12 en 2004 et 2005.
  • Big 12 All-Freshman Team en 2002.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Biographie de John Lucas III sur nba.com
  2. Fabrice Auclert, « Chicago : John Lucas III revient », sur basketusa.com,‎ 20 mars 2011 (consulté le 6 février 2015)
  3. Dimitri Kucharczyk, « Toronto fait signer John Lucas III », sur basketusa.com,‎ 27 juillet 2012 (consulté le 6 février 2015)
  4. Fabrice Auclert, « John Lucas III, premier free agent signé par le Jazz », sur basketusa.com,‎ 16 juillet 2013 (consulté le 6 février 2015)
  5. Jonathan Demay, « Les Celtics coupent John Lucas III et Malcolm Thomas », sur basketusa.com,‎ 29 septembre 2014 (consulté le 6 février 2015)
  6. « John Lucas III rejoint les Wizards », sur basketusa.com,‎ 21 octobre 2014 (consulté le 6 février 2015)
  7. Dimitri Kucharczyk, « John Lucas III vers les Pistons », sur basketusa.com,‎ 1er février 2015 (consulté le 6 février 2015)
  8. (en) « John Lucas III : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 6 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :