Jesús Hernández Blázquez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jesús Hernández et Blázquez.
Jesús Hernández Blázquez
HernandezAstana (cropped).JPG

Jesús Hernández Blázquez en 2009

Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
2000-2001 Iberdrola-Loina
2002 Würth-ONCE
2008 ?
Équipes professionnelles
09.2002-12.2002 ONCE-Eroski (stagiaire)
2004 Liberty Seguros
2005 Liberty Seguros-Würth
2006-2007 Relax-GAM
2009-2010 Astana
2011 Saxo Bank-Sungard
01.2012-06.2012[n 1] Saxo Bank
06.2012-12.2012[n 2] Saxo Bank-Tinkoff Bank
2013 Saxo-Tinkoff
2014-2015 Tinkoff-Saxo
2016 Tinkoff
2017 Trek-Segafredo

Jesús Hernández Blázquez est un coureur cycliste espagnol né le à Avila, professionnel de 2002 à 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Jesús Hernández pratique le cyclisme durant son enfance. Il habite alors à Parla, au sud de Madrid, et compte parmi ses compagnons d'entraînement Alberto Contador, qui réside près de chez lui, à Pinto. En 2000, à l'âge de 18 ans, Jesús Hernández part à Azpeitia, au Pays basque, pour courir dans l'équipe amateur Iberdrola-Loina, « filiale » de l'équipe professionnelle ONCE-Deutsche Bank dirigée par Manolo Saiz. Il y côtoie Joaquim Rodríguez, Xavier Florencio. En 2001, Alberto Contador l'y rejoint. Tous deux rejoignent en 2002 l'équipe Würth-ONCE, nouvelle réserve amateur de la ONCE-Eroski[1],[2]. Hernández est stagiaire chez ONCE-Eroski en fin de saison 2002.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Jesús Hernández devient coureur professionnel en 2004 dans l'équipe Liberty Seguros de Manolo Saiz.

En 2006, il rejoint l'équipe continentale professionnelle Relax-GAM. Il participe deux fois au Tour d'Espagne, qu'il ne termine pas. L'équipe Relax-GAM disparaît à la fin de l'année 2007, et Jesús Hernández se trouve sans équipe en 2008. Il continue de s'entraîner durant cette année, parfois avec Alberto Contador. En août, ce dernier présente Hernández à Johan Bruyneel, manager de l'équipe Astana dont il est membre, et qui l'engage[1],[3].

Jesús Hernández redevient ainsi professionnel en 2009 chez Astana. Il participe au Tour d'Espagne 2009, qu'il termine à la 19e place, avec notamment une arrivée à Avila en 9e position. En 2010, il participe à la victoire de Contador au Tour de France.

En 2011, il rejoint l'équipe Saxo Bank-Sungard, à la demande de Contador qui en devient le leader, en compagnie de Benjamín Noval et Daniel Navarro[4],[5]. Il prend part au Tour d'Italie, que remporte Contador.

Au deuxième semestre 2016, il signe un contrat avec l'équipe Trek-Segafredo[6]. Comme son ami, Alberto Contador, il met un terme à sa carrière à l'issue de la saison 2017[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

3 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

7 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Calendrier mondial UCI 207e[8] nc[9]
UCI World Tour nc[10] nc[11] nc[12] nc[13] nc[14]
UCI Europe Tour 561e[15]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2012 au 29 juin 2012
  2. Du 30 juin 2012 au 31 décembre 2012

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) «Por Contador lo doy todo», sur elcorreo.com, (consulté le 23 juillet 2011)
  2. (es) « El vivero de Manolo Saiz: 46 profesionales », sur biciciclismo.com, (consulté le 23 juillet 2011)
  3. (en) « Hernández on form for Armstrong, loyal to Contador », sur cyclingnews.com, (consulté le 23 juillet 2011)
  4. (en) « Saxo Bank-SunGard signs Contador's top Spaniards », sur cyclingnews.com, (consulté le 23 juillet 2011)
  5. (en) « Saxo Bank Sungard », sur cyclingnews.com (consulté le 23 juillet 2011)
  6. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 30 septembre 2016)
  7. Voici les principaux coureurs qui ont pris leur retraite en 2017
  8. « Classement Mondial UCI 2009 », sur dataride.uci.ch, UCI, (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :