Jeantaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jeantaud est une marque française d'automobiles, fabriquées à Paris de 1893 à 1906.

Dès 1881, le constructeur automobile Charles Jeantaud fabrique, avec l'aide de Camille Alphonse Faure, Gustave Trouvé et Nicolas Raffard[1], la Tilbury, considérée comme la première voiture électrique alimentée par des batteries [2].

En 1895, Jeantaud propose une nouvelle voiture électrique prenant en compte les derniers progrès technologiques.

Le plus célèbre de ses véhicules est le modèle électrique Duc, première automobile à établir un record de vitesse terrestre avec 63,15 km/h, le , pilotée par le comte Gaston de Chasseloup-Laubat, dans le parc de la ville d' Achères.[3]

Sous cette marque sont produits également des coupés et des cabriolets où les conducteurs sont assis en position haute et reculée. Certains modèles ont un système inhabituel de direction des roues avant en oblique. De 1902 à 1904, Jeantaud propose des véhicules à moteur à essence semblables aux Panhard de 1898.

Jeantaud invente aussi le parallélogramme de direction, proposant une solution différente de celle adoptée pour les voitures à chevaux[4].

L'entreprise ferme en 1906 avec le décès de son fondateur[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Burgess Wise, The New Illustrated Encyclopedia of Automobiles

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gustave Trouvé
  2. « Histoire du véhicule électrique : un long processus de maturation », Huffington Post,‎ mis en ligne le [mis à jour le ] (lire en ligne [html])
  3. Jacques Wolgensinger, André Citroën, Flammarion, 1991 p. 65
  4. Dictionnaire des inventeurs français par Marie-Fernande Alphandéry
  5. JEANTAUD (France) 1881/1893-1906