Jean de Tolède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean de Tolède
Biographie
Naissance
Angleterre
Ordre religieux Ordre cistercien
Décès
San Germano
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par
Innocent IV
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Lorenzo in Lucina
Cardinal-évêque de Porto e Santa Rufina
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Doyen du Collège des cardinaux
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Jean de Tolède (né en Angleterre, et mort à San Germano le ) est un cardinal anglais du XIIIe siècle. Il est surnommé le cardinalis albus à cause de son habit blanc. Il est membre de l'ordre des cisterciens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean fait des études de médecine à Tolède. Il est abbé de l'abbaye de l'Épau en Maine, se rend à Rome et y devient médecin personnel du pape.

Le pape Innocent IV le crée cardinal lors du consistoire du . Jean est un promoteur de la canonisation de Edmond Rich d'Abingdon, l'archevêque de Cantorbéry. Il représente les intérêts anglais à la cour du pape et soutient le roi Henri III d'Angleterre dans son combat contre les barons. Jean participe au concile de Lyon en 1245.

Jean de Tolède participe à l'élection papale de 1254 d'Alexandre IV, à l'élection d'Urbain IV en 1261, de Clément IV en 1264-1265 et de Grégoire X en 1268-1271. Jean de Tolède est doyen du Collège des cardinaux à partir de 1273 et vicaire de Rome à partir de 1274. Il fonde des monastères à Rome, Pérouse et Viterbe et est l'auteur de plusieurs traités sur la médecine et questions connexes, notamment Liber de conservanda (corporis) sanitate, Littera de toto magisterio, un œuvre sur l'alchimie et la chimie, De aqua gloriosa benedicta, sur l'eau balsamique, Epistola insignis ad nauseam (œuvre perdu) et quelques vers satiriques à l'occasion de l'élection de Grégoire X en 1268.

Il est l'auteur d'une prophétie concernant la visite de Charles d'Anjou à l'Italie et les conséquences tragiques pour l'Église et pour le Saint-Empire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]