Jean Pous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Pous
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Sculpture, dessin
Mouvement

Jean Pous, né en 1875 à Sant Julià de Cerdanyola (Catalogne) et mort en 1973 au Boulou (Pyrénées-Orientales), est un sculpteur et dessinateur d'art brut d'origine espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

D’origine paysanne, Jean Pous est le neuvième d’une famille de dix enfants. Souvent malade, il n'est scolarisé qu'à l'âge de dix ans à l'école de Riunoguès. Il obtient son certificat d’études deux ans plus tard puis entre en apprentissage dans une fabrique de bouchons. À l'âge de vingt ans, il fonde sa propre entreprise de fabrication de bouchons avec deux de ses frères au Boulou[1]. Il se marie en 1910 avec Henriette Lafloue et a deux enfants, un fils, François, et une fille, Marguerite, qui décède à l'âge de huit ans. En 1956, il prend sa retraite et son fils lui succède. Trois ans plus tard, à quatre-vingt-sept ans, comme son fils qui sculpte depuis l'enfance, il s'essaie à son tour à graver des pierres, silex, granit ou ardoise, qu'il ramène de ses promenades[2]. Ses pierres gravées représentent des personnages, des têtes d’animaux (chiens, éléphants, poissons, chèvres), des fleurs[3]. En 1963, il est découvert par Claude Massé qui entreprend de collectionner les œuvres d'artistes en marge, qu'il appelle l'Art Autre[4]. Quelques années plus tard, après avoir gravé quelque mille cinq cents pierres, Jean Pous se met à dessiner au crayon de couleur ou au stylo à bille et à peindre à l'aquarelle sur du papier ou du carton, peut-être inspiré cette fois par sa petite fille, Henriette, artiste peintre et épouse de Claude Viallat[5]. Il réalise ainsi une série de mille cinq cents dessins[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Pous, in Les Chemins de l’art brut (8) : L’Aracine et l’art brut, LaM, Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, p. 9
  2. Claude Massé, Pierre Manuel, Claire Viallat-Patonnier, Jean Pous - François Pous, Ceysson éditions d'art, 2008
  3. Pous jean, sur abcd-artbrut.net
  4. Jean Pous artiste brut, sur delartimprobableauxjardinsinsolitesdanslaudeetlesenvirons.hautetfort.com
  5. Jean Pous, in Jean Pous, François Pous, Henriette Pous-Viallat, communiqué de presse pour l'exposition du 16 mars-13 mai 2013, Musée d’art moderne de Collioure
  6. Pous, Jean, sur musee-creationfranche.com

Liens externes[modifier | modifier le code]