Jean Natiez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean Natiez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Député
Circonscription de la Loire-Atlantique de 1986 à 1988 (d)
-
-
-
Député
Première circonscription de la Loire-Atlantique
-
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
LilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Jean Natiez, né à Lille le 17 avril 1938, est un homme politique français.

Né d'une mère belge et d'un père français employé de bureau dans une société linière, il effectue ses études secondaires au petit séminaire de Castres, où sa famille a déménagé après la Seconde Guerre mondiale[1].

En 1952, il revient dans le Nord et poursuit des études dans une institution catholique. Il entre ensuite à l'université de Lille en Histoire-géographie, et décroche le CAPES en 1963 et effectue son stage pratique à Nantes. L'année suivante, il obtient son agrégation d’Histoire et devient professeur agrégé d'histoire en poste au lycée Georges-Clemenceau dans la même ville en 1965[1].

En 1971, il rejoint le lycée Guist'hau et adhère au Parti socialiste à l'issue du congrès d'Épinay[1].

En 1973, il adhère au CERES et se présente pour la première fois sans succès aux législatives dans la 4e circonscription de la Loire-Atlantique contre le député sortant Joseph-Henri Maujoüan du Gasset. Cinq ans plus tard, il enregistre un deuxième échec contre ce dernier[1].

En 1979, le CERES prend la direction de la fédération socialiste de Loire-Atlantique, et Jean Natiez en devient le secrétaire[1].

Il quitte ses fonctions quand il est élu à l'Assemblée nationale en 1981, dans la 1re circonscription de la Loire-Atlantique en battant Dominique Pervenche[2],[1].

Membre du comité directeur du Parti socialiste, il siège à partir de 1983 au secrétariat national, chargé des élections avec Jean Poperen[2],[1].

Il est réélu sur liste départementale aux législatives de 1986[1].

Il quitte la vie politique en juin 1988, ainsi que le PS et ouvre avec son épouse un cabinet de généalogie baptisé « La galerie des ancêtres »[2],[1].

Synthèse des mandats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Portrait de Jean Natiez - Ensemble n°218 » [PDF], sur ps44.fr, (consulté le 14 février 2017), p. 8
  2. a, b et c Yves Laurent et François Naud, Le cœur et la passion : chronique du Parti socialiste en Loire-Inférieure/Loire-Atlantique, 1936-1988, ACL-Crocus, 1988

Liens externes[modifier | modifier le code]