Jean Ier de La Rochefoucauld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Ier et Jean de La Rochefoucauld.

Jean de La Rochefoucauld († 1471), seigneur de La Rochefoucauld, de Montignac, de Marcillac, de Blanzac, de Marthon etc. fut conseiller et chambellan de Charles VII et Louis XI, gouverneur de Bayonne et sénéchal d'Angoumois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Foucauld III de La Rochefoucauld et de Jeanne de Rochechouart,Il épousa cousine, Marguerite de La Rochefoucauld, dame de Barbezieux, de Montendre et de Verteuil, et fut le père de François I de La Rochefoucauld († 1541), premier comte de La Rochefoucauld (en 1515) (parrain du futur roi de France François Ier à qui on donna son prénom)[1].

Il fut conseiller et chambellan de Charles VII et de Louis XI et gouverneur de Bayonne en 1453 « Le plus puissant de tous les vassaux du comte d'Angoulême pour être gouverneur de la personne et tuteur des biens de Charles d'Orléans, comte d'Angoulême »[1].

En 1467, il fut nommé sénéchal de Périgord et conservait encore cette fonction en 1469[2].

Par lettres royales du , il fut nommé capitaine de 115 lances et de 160 brigandiniers des ban et arrière-ban de Saintonge et d'Angoumois.

En 1468, le roi lui ordonna de préparer toutes les façons pour lutter contre le débarquement prévu en Guyenne par les Anglais :

« De par le roy. Cher et feal cousin, ......... Toutesvoyes, nous estans cy, avons este advertis que les Anglois, noz anciens ennemis, font grosse armee sur la mer, et dit on qu'ilz ont entreprise sur nostre pays de Guienne ; ......... et vous prions que en actendant que soyons retournez en nostre royaume vous vous vueillez disposer de resister a l'entreprise desdiz ennemiz, tant de vostre personne que de voz gens par toutes les manieres que vous seront possibles, en maniere que inconvenient ne nous en adviengne, et sur ce croire nostre ame et feal conseiller Gaston du Lyon, nostre seneschal de Guienne, auquel nous avons escript par dela, et lui avons fait scavoir bien au long nostre entencion, et sur ce qu'il aura a vous dire sur ce de par nous. Donne a Namur, le XXIIIe jour d'octobre. LOYS. TOUSTAIN. A nostre cher et feal cousin, le sire de la Rochefoucault[3]. »

En 1469, il fut chargé de mettre Charles de France en possession du duché de Guyenne[1].

Il testa le et mourut peu de temps après. Selon son désir, il fut enterré dans l'église des cordeliers de Verteuil, qu'il avait fondée cette année-là[4].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Maison de La Rochefoucauld

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Joseph Vaesen et Étienne Charavay, Lettres de Louis XI, t. III, p. 297-298, note no 2, Société de l'histoire de France et Librairie Renouard, Paris 1887 ; d'après Anselme, t. IV, p. 425