Jean Ier (évêque d'Arles)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean Ier.

Jean Ier (? - 675) ou Jean II suivant certaines classifications est archevêque d’Arles de 651 à 675.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les diptyques signalent deux Jean successifs[1] qui pourraient ne faire qu'un seul et même prélat[2]. De plus, la numérotation suivie ici oublie probablement un Jean précédent, Johannes, entre Éon et Césaire au début du Ve siècle. Ainsi en fonction de la classification retenue, cet archevêque pourrait s'appeler Jean Ier, la dénomination usuelle, Jean II ou Jean III.

En fait, bien que figurant sur les diptyques épiscopaux[1], on ne possède que peu d’informations le concernant : des souscriptions en 658 et 659[3], une lettre adressée au monastère Sainte-Marie d’Arles vers 670[4] et la date de sa mort en 675[5]. D'après l'historien Jean-Pierre Papon, il aurait reçu Théodore l'archevêque de Cantorbéry[6]. Cela se passait au plus tôt en 657.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre Papon - Histoire générale de Provence - Moutard, 1777 - t. 1, p. 304 ici
  • Charles-Louis Richard - Bibliothèque sacrée, ou Dictionnaire universel historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques – 1827 – p. 70.
  • Joseph Hyacinthe Albanés - Gallia christiana novissima; ouvrage accessible sur Gallica ici
  • Jean-Maurice Rouquette (sous la direction de) - ARLES, histoire, territoires et cultures - 2008 - p. 278.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b GCN - [t. III], Arles (archevêques, conciles, prévôts, statuts) accessible ici sur Gallica
  2. Jean-Pierre Papon - Histoire générale de Provence - Moutard, 1777 - t. 1 p. 304 ici :
    Les diptyques le distinguent de Jean I, mais nous sommes portés à croire que ces deux évêques (ie Jean II et jean III, compte tenu d’un premier Jean oublié par JP Papon) n'en font qu'un.
  3. Charles-Louis Richard - Bibliothèque sacrée, ou Dictionnaire universel historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques – 1827 – p. 70 ici.
  4. Jean-Maurice Rouquette (sous la direction de) - ARLES, histoire, territoires et cultures, p. 278.
  5. Charles-Louis Richard - Bibliothèque sacrée, ou Dictionnaire universel historique, dogmatique, canonique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques – 1827 – p. 70 ici :
    Jean Ier n'est connu que par quelques souscriptions de 658 et de 659. Il mourut en 675.
  6. Jean-Pierre Papon - Histoire générale de Provence - Moutard, 1777 - t. 1 p. 304 ici :
    Jean II (selon la classification de JP Papon) reçut à Arles Théodore, natif de Tarse et Cilicie, et ses compagnons, que le pape Vitellien envoyoit en Angleterre. Théodore avoit été sacré évêque de Cantorbery par le souverain pontife.

Liens internes[modifier | modifier le code]