Jean-Noël Schifano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schifano.
Jean-Noël Schifano
Jean-Noël Schifano - Comédie du Livre 2010 - P1390835.jpg

En 2010.

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jean-Noël Schifano est un écrivain et traducteur français né dans les années 1940 à Chambéry.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Noël Schifano naît en [1],[2] ou 1947 à Chambéry, d'un père sicilien et d'une mère lyonnaise[3],[4].

Après avoir obtenu une maîtrise en littérature italienne[5], il enseigne dans les années 1970 le français, notamment à l'université L'Orientale de Naples[3].

Critique à La Nouvelle Revue française (NRF) et au Monde, il traduit de nombreux auteurs italiens, parmi lesquels Umberto Eco, Elsa Morante, Alberto Savinio, Leonardo Sciascia, Italo Svevo, etc.

Il dirige de 1992 à 1998 l’Institut français de Naples[6], dénommé istituto Grenoble[3].

Il est citoyen d'honneur de Naples depuis 1994[7] et de Racalmuto depuis 2016[8].

En 1999, il crée avec Antoine Gallimard, aux éditions Gallimard, la collection « Continents noirs », dont il devient directeur littéraire[9],[10].

En 2005, il devient directeur artistique de Creator Vesevo, un musée à ciel ouvert sur les pentes du Vésuve consacré à l'art contemporain[11].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Illustrateur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice BnF.
  2. Notice SUDOC.
  3. a, b et c Donatella Gallone, « Napoli e Schifano, un romanzo d'amore », sur ilmondodisuk.com,‎ .
  4. Livres hebdo, numéros 488 à 494, Paris, Éditions professionnelles du livre, (lire en ligne), p. 130 : « Né à Chambéry en 1944 d'une mère lyonnaise « très française » et d'un père sicilien « muet, comme tous les Siciliens. »
  5. Recherches psychanalytiques sur les rapports familiaux dans l'oeuvre de Italo Svevo (mémoire de maîtrise en littérature italienne), Grenoble, université Grenoble-III, , 138 p. (SUDOC 118414224).
  6. « Schifano Jean-Noël », sur etonnants-voyageurs.com,‎ (consulté le 14 février 2013)
  7. Anne-Marie Koenig dans Le Magazine Littéraire n°466, page 22, « Jean-Noël Schifano, Civis neapolitanus », sur Le Magazine Littéraire,‎ (consulté le 14 février 2013)
  8. (it) « Racalmuto, cittadinanza onoraria a Schifano e Scianna », sur agrigento.gds.it,‎ .
  9. Alexie Lorca (Lire), « On en parle... », sur L'Express.fr,‎ (consulté le 14 février 2013)
  10. « Continents noirs » a 10 ans, sur nouvelobs.com,‎ (consulté le 14 février 2013)
  11. « Creator Vesevo - Art of the day », sur art-of-the-day.info (consulté le 14 février 2013)
  12. Michel Jean-Baptiste, « L’Éducation anatomique par Jean-Noël Schifano », sur L'Express.fr,‎ (consulté le 14 février 2013)
  13. Jean-Rémi Barland (Lire), « Napolitains en rouge et noir », sur L'Express.fr,‎ (consulté le 14 février 2013)
  14. Pierre Maury, « Chroniques napolitaines bis pour Jean-Noël Schifano, « Everybody is a star » », sur Le Soir,‎ (consulté le 14 février 2013)
  15. André Clavel, « Le génie de Napoli », sur L'Express.fr,‎ (consulté le 14 février 2013)
  16. Umberto Eco, « Naples : enfer ou paradis ?, Le Dictionnaire amoureux de Naples de Jean-Noël Schifano », Le Nouvel Observateur, no 2222 (7-13 juin 2007).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :