Jean-Louis Gaspard Josnet de Laviolais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jean Louis Gaspard Josnet de Laviolais
Jean-Louis Gaspard Josnet de Laviolais

Naissance
Bois-de-Céné (Vendée)
Décès (à 68 ans)
Bourgneuf-en-Retz (Loire-Atlantique)
Origine Drapeau de la France France
Arme Artillerie
Grade Général de brigade
Années de service 1770-1811

Jean Louis Gaspard Josnet de Laviolais, né le à Bois-de-Céné (Vendée), mort le à Bourgneuf-en-Retz (Loire-Atlantique), est un général français de la Révolution et de l’Empire.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service en 1770, et en 1779, il est lieutenant de canonniers dans les garde-côtes de Beauvoir.

Le 7 novembre 1791, il est élu lieutenant-colonel du 1er bataillon de volontaires de la Loire-Inférieure et il est envoyé avec son bataillon à Saint-Domingue en 1792.

De retour en France, il est promu général de brigade le 2 mars 1794, et le 6 septembre suivant il rejoint l’Armée des Côtes de Brest. En février 1795, il assume le commandement de la 5e division à Vannes, et le 30 mai suivant, il commande à la bataille de Saint-Bily, où à la tête de 300 soldats, il met en fuite 1 500 Chouans. Le 5 juin 1795, il est à la bataille de Florange, et le 2 février 1796, il est mis en congé de réforme, pour la publication d'un libelle contre Hoche.

Le 14 janvier 1799, il est remis en activité à l’armée d’Orient, mais le 17 mars il rejoint l’armée d’Italie, comme commandant de brigade dans la division du général Victor. En juin 1800, il est affecté à la division du général Grenier. En 1801, il est commandant par intérim de L'Île-d'Yeu, et le 21 août 1801, il est mis en congé de réforme.

Il est rappelé au service actif le 8 août 1809, comme commandant de l'Île-d'Yeu, et le 6 août 1811, il est admis à la retraite.

Il meurt le 19 janvier 1822, à Bourgneuf-en-Retz.

Sources[modifier | modifier le code]