Jean-Claude Pérez (OAS)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jean-Claude Perez (ORO))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Claude Perez et Perez.
Jean-Claude Pérez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de
Conflit

Jean-Claude Pérez, né le à Bougie, est un écrivain et essayiste français d'origine espagnole.

Il est l'un des chefs historiques de l’Organisation armée secrète (OAS).

Biographie[modifier | modifier le code]

Médecin diplômé en 1954, il exerce son métier d’abord à Alger dans le quartier de Bab El-Oued, puis à Paris jusqu’en 1995.

N’appartenant à aucun parti politique, mais sensible aux événements se déroulant en Algérie, il écoute l’appel lancé par les partisans de l’Algérie française et, dès 1953[1], s’implique dans les actions partisanes, assume d'importantes responsabilités dans la lutte clandestine pour l'Algérie française (Oraf) et dirige l'Organisation-renseignement-opération[2] (ORO, mouvement de liaison, d'information et de communication interne de l’OAS).

Alors qu'il est totalement étranger à l'attentat, il est incarcéré du 6 février au 1er avril 1957 dans le cadre de l'enquête sur l'« affaire du Bazooka ».

Il est incarcéré à nouveau de façon épisodique dans diverses prisons algériennes et françaises jusqu'en 1965, et est condamné à mort par contumace[Quand ?] pour son rôle au sein du commandement national de l’OAS. Il est amnistié en 1968 en même temps que d'autres responsables de l'OAS.

Sa deuxième fille, Emmanuelle, a épousé Ali Boualam, un des fils du bachagha Saïd Boualam[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Jean-Claude Pérez, Le Sang d'Algérie : histoire d'une trahison permanente, Paris, Le Camelot-La Joyeuse garde, (réimpr. 2006), 320 p. (ISBN 2-87898-001-8, notice BnF no FRBNF35555423)
  • Jean-Claude Pérez, Debout dans ma mémoire : tourments et tribulations d'un réprouvé de l'Algérie française, Hélette, Jean Curutchet, (réimpr. 2006), 332 p. (notice BnF no FRBNF37194066)
  • Jean-Claude Pérez, Vérités tentaculaires sur l'OAS et la guerre d'Algérie : une stratégie, trois tactiques, t. 1, Hélette, Jean Curutchet, (réimpr. 2006), 283 p. (ISBN 291293205-X, notice BnF no FRBNF37075529)
  • Jean-Claude Pérez, L'Islamisme dans la guerre d'Algérie : logique de la nouvelle révolution mondiale, Coulommiers, Dualpha, coll. « Vérités pour l'histoire », , 511 p. (ISBN 2-915461-06-6, notice BnF no FRBNF39173495)
  • Jean-Claude Pérez, Vérités tentaculaires sur l'OAS et la guerre d'Algérie : attaques et contre-attaques, t. 2, Paris, Dualpha,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « "Le début d'une guerre franco-française" », sur lexpress.fr, (consulté le 23 novembre 2017).
  2. Anne-Marie Duranton-Crabol, Le temps de l'OAS, Paris, Complexe, 1995, p. 307 (en ligne).
  3. Pérez 1992, p. 90.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Fleury, Histoire de l'OAS, Paris, Grasset, 2002.
  • Patrice Gélinet, La guerre d'Algérie, Place des éditeurs, 2016 (en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]