Bachagha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le bachagha, en Algérie durant la présence ottomane (1515-1830), était le titre d'un haut dignitaire de la hiérarchie administrative, supérieur à l'agha.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot est emprunté au turc, par l'intermédiaire de l'algérien. Il est composé de bash, « tête », et agha, « chef ».

Il est parfois simplifié en bachaga, comme pour le bachaga Boualam.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Pour la période de l'Algérie française :