Jean-Baptiste de La Rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Rose.
Jean-Baptiste de La Rose
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Jean-Baptiste de La Rose, né à Marseille en 1612 et mort à Toulon en 1687, est un peintre et dessinateur français, spécialiste de la décoration navale et de peinture de marines.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Jean-Baptiste de La Rose, natif de Paris, vient s'installer à Marseille où il se marie. D'abord soldat, Jean-Baptiste de La Rose est blessé devant Casal en 1630.

Il a fait son apprentissage de la peinture dans l'atelier de François Mimault entre le 28 mai 1631 et le 7 décembre 1638[1].

Il devient peintre et travaille à Toulon à la décoration d'un vaisseau en 1646. En 1660, Mazarin visite son atelier à Marseille et lui commande un grand tableau pour le roi.

En 1663, il est chargé de la direction de tous les travaux de peinture du port de Toulon avec le titre de maître peintre entretenu. Il peint des tableaux de marine qui lui sont très demandés par les grands seigneurs de la Cour (Beaufort, Colbert, Seignelay, d'Estrées, Tourville, etc.). Ses tableaux étaient très estimés de Charles Le Brun et de François de Troy. Il a influencé le travail de Jean-Joseph Kapeller[2].

Son fils Pascal de La Rose est aussi un peintre.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Prenons la parole : Le Royal Louis et J-B de La Rose par Jean-Louis Courtinat
  2. Influence de Larose sur Kapeller.
  3. Le port de La Ciotat en 1664
  4. André Zysberg, Marseille au temps du Roi-Soleil : la ville, les galères, l'arsenal, Marseille, Jeanne Laffitte, , 304 p. (ISBN 978-2-86276-409-2), p. 140
  5. « Scène de port méditerranéen », notice no M0689000028, base Joconde, ministère français de la Culture.
  6. « Le Marquis de Seignelay et le duc de Vivonne visitent la galère Réal dans l'arsenal de Marseille vers 1677 », notice no 000PE011306, base Joconde, ministère français de la Culture
  7. André Zysberg, Marseille au temps du Roi-Soleil : la ville, les galères, l'arsenal, Marseille, Jeanne Laffitte, , 304 p. (ISBN 978-2-86276-409-2), p. 173

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]