Pascal de La Rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pascal de La Rose
Naissance
Décès
Nationalité
Française
Activité
Formation
Œuvres principales
La Galère royale - Musée des beaux-arts de Marseille
Chantier de Constructions navales - Musée d'art de Toulon

Pascal de La Rose, né à Toulon en 1665 et mort dans la même ville le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascal de La Rose est le fils du peintre Jean-Baptiste de La Rose et d'Anne Masure. Il fait son apprentissage auprès de son père et du sculpteur Nicolas Levray. À vingt-deux ans il prend la succession de son père qui vient de mourir comme des travaux de décoration de la Maison Royale.

En 1688 Pascal de La Rose se marie avec Claire Sicard d'Ollioules. Ils auront trois fils qui exercent tous dans l'art de la peinture et du dessin :

  • Jean Baptiste II de La Rose (Toulon - Toulon ) qui lui succède à l'arsenal.
  • Alexandre (Toulon - Toulon ) qui est nommé sous-maître peintre entretenu chargé de l'enseignement des élèves et apprentis peintres du port
  • Joseph Antoine (Toulon - Toulon ) qui est nommé maître à dessiner des élèves de la Marine[1].

Pascal de La Rose meurt le . C'est dans sa maison familiale située place Saint-Pierre que deux de ses fils Alexandre et Joseph Antoine recevront Joseph Vernet au cours de son séjour à Toulon en 1754[2].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Chantier de constructions navales, musée d'art de Toulon

On ne connait que deux œuvres de Pascal de La Rose qui se trouvent dans les musées suivants[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte, (1re éd. 1986), 473 p. (ISBN 9782862764412), p. 272
  2. a b et c Jean-Roger Soubiran, André Alauzen, André Bourde, Marie-Claude Homet, Marie-Christine Gloton, Pierre Lesage et al. (préf. François Trucy, Pierre Perruchio et Édouard Pommier), La peinture en Provence dans les collections du musée de Toulon du XVIIe au début du XXe siècle, Musée de Toulon, , 360 p., 32 × 23,5 cm (ISBN 2-905076-09-7), p. 72
  3. « La galère Royale », notice no 000PE014425, base Joconde, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte, (1re éd. 1986), 473 p. (ISBN 9782862764412), p. 272.
  • Jean-Roger Soubiran, André Alauzen, André Bourde, Marie-Claude Homet, Marie-Christine Gloton, Pierre Lesage et al. (préf. François Trucy, Pierre Perruchio et Édouard Pommier), La peinture en Provence dans les collections du musée de Toulon du XVIIe au début du XXe siècle, Musée de Toulon, , 360 p., 32 × 23,5 cm (ISBN 2-905076-09-7), p. 71-73.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :