Musée maritime de l'île Tatihou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée maritime
Image illustrative de l'article Musée maritime de l'île Tatihou
Informations géographiques
Pays Drapeau de la France France
Ville Saint-Vaast-la-Hougue
Adresse Île de Tatihou
Coordonnées 49° 35′ 24″ nord, 1° 14′ 48″ ouest
Informations générales
Date d’inauguration
Collections archéologie et ethnologie maritime
Informations visiteurs
Site web Site officiel du Musée

Géolocalisation sur la carte : Manche

(Voir situation sur carte : Manche)
Musée maritime

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Musée maritime

Le Musée maritime de l'île Tatihou est situé dans un bâtiment de l'ancien lazaret de l'île de Tatihou, en rade du port de Saint-Vaast-la-Hougue.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet de Musée maritime de l'île Tatihou a vu le jour grâce à la réhabilitation de l'île en 1990. Lors de son ouverture au public en 1992, il avait pour première vocation la conservation et la présentation du mobilier archéologique provenant des fouilles sous-marines effectuées sur les épaves dites de la Hougue [1]. Situées à quelques encâblures de l'île, les cinq épaves sont les restes de grands vaisseaux de ligne français brûlés le à l'issue de la bataille de Barfleur-la Hougue. Ils furent l'objet de campagnes de fouilles de 1991 à 1995, qui sont les seuls témoignages de la flotte de Colbert et de l'existence des soldats et matelots embarqués à bord des grands vaisseaux de ligne de l'époque.

C'est par rapport à ce fait historique de combat naval que l'histoire moderne de Tatihou s'est constituée, mais aussi sur les fortifications du fort de la tour Vauban réalisées en 1694, l'un des site majeur de Vauban inscrits depuis le sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO, sur le lazaret construit en 1721 après la peste de Marseille, en fonction jusqu'en 1870, puis utilisé de 1888 à 1923 par le laboratoire maritime du Muséum national d'histoire naturelle, ensuite comme colonie scolaire jusqu'en 1939 et enfin comme centre de rééducation pour jeunes de 1948 à 1984[2], ainsi que sur les projets d'aménagement de la baie.

La baie de Saint-Vaast-la-Hougue est également un lieu lié au commerce et à la pêche. En mémoire de cette activité encore vivante aujourd'hui, le musée de Tatihou présente un second volet de son programme scientifique dédié à l'histoire et à l'ethnographie maritimes des côtes de Basse-Normandie : principalement histoire technique, économique et sociale de la pêche mais aussi histoire des aménagements portuaires. Cette collection rassemble des bateaux à flot et au sec, des outils de charpente navale et des engins de pêche.
Des fouilles terrestres datant de 1996 ont mis au jour des céramiques et des objets lithiques prouvant l'occupation humaine de l'île depuis environ 20 000 ans, mais surtout lors de l'âge du bronze (1800-1500 av. J.-C.)

Incendie de 2017[modifier | modifier le code]

Le 18 juillet 2017, un incendie — causé par deux impacts de foudre — a détruit le tiers des réserves du musée, celles destinées aux oeuvres d'art avec 10 % des œuvres ethnographiques, soit prés de 200 tableaux (la collection de 130 tableaux parmi 160 œuvres publiées sur la base Joconde), qui étaient assurées pour deux millions d'euros[3]. Seules subsistent les quelques toiles non mises en réserves, comme celles exposées dans les salles du musée non touché par l'incendie.

Bibliothèque de l'île de Tatihou[modifier | modifier le code]

Elle est située dans le bâtiment qui fut à l'origine l'hôpital du lazaret, construit en 1822.

Ce bâtiment a aussi abrité le laboratoire maritime du Muséum national d'histoire naturelle de 1888 à 1925. Aujourd'hui c'est encore un centre de culture scientifique.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • L'Ami Pierre : réplique de bisquine construite en 1994 sur l'île Tatihou au chantier de charpente navale.

Liens externes[modifier | modifier le code]