Jarnell Stokes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stokes.

Jarnell Stokes
Image illustrative de l’article Jarnell Stokes
Fiche d’identité
Nom complet Jarnell D'Marcus Stokes
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (24 ans)
Memphis, Tennessee
Taille 2,03 m (6 8)
Poids 118 kg (260 lb)
Situation en club
Poste Ailier fort, Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2011-2014 Volunteers du Tennessee
Draft de la NBA
Année 2014
Position 35e
Franchise Jazz de l'Utah
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2014-2015
2014-2015
2015-2016
2015-2016
2015-2016
2016-2017
2017
2017-2018
Grizzlies de Memphis
Energy de l'Iowa
Grizzlies de Memphis
Heat de Miami
Skyforce de Sioux Falls
Nuggets de Denver
Skyforce de Sioux Falls
Zhejiang Golden Bulls
03,0
15,1
00,0
01,4
20,6
01,5
0-
0-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Jarnell D'Marcus Stokes, né le à Memphis, Tennessee (États-Unis), est un joueur américain de basket-ball. Il évolue au poste d'ailier fort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Entre 2011 et 2014, il est à l'université du Tennessee où il joue pour les Volunteers en NCAA.

Après sa saison de junior, sa troisième saison, il annonce sa candidature pour la draft 2014 de la NBA.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Grizzlies de Memphis (2014–2015)[modifier | modifier le code]

Le 26 juin 2014, Stokes est sélectionné à la 35e position de la draft 2014 de la NBA par le Jazz de l'Utah. Le soir de la draft, il est transféré chez les Grizzlies de Memphis. En juillet 2014, il participe à la NBA Summer League 2014 avec les Grizzlies. Lors de la Summer League d'Orlando, il réalise deux double-doubles en quatre matchs et termine avec des moyennes de 12,3 points et 9,0 rebonds en 26 minutes par match[1]. Le 18 août 2014, il signe un contrat de plusieurs années avec Memphis[2].

Le 3 décembre 2014, il réalise son meilleur match de la saison en marquant 12 points lors de la défaite chez les Rockets de Houston. Durant sa première saison, son année rookie, il est envoyé plusieurs fois chez l'Energy de l'Iowa en D-League.

Heat de Miami (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Le 10 novembre 2015, Stokes est transféré, avec Beno Udrih, au Heat de Miami en échange de Mario Chalmers et James Ennis[3]. Ce transfert réunit Stokes et son ancien coéquipier à Tennessee Josh Richardson. Le 20 janvier 2016, il fait ses débuts avec le Heat lors de la défaite 106 à 87 chez les Wizards de Washington où il marque quatre points en cinq minutes.

Durant sa deuxième année en NBA, son année de sophomore, il est envoyé plusieurs fois chez le Skyforce de Sioux Falls, l'équipe de D-League affililée au Heat de Miami. Le 29 janvier 2016, il est nommé dans l'équipe de l'Est pour participer au NBA D-League All-Star Game 2016.

Le 18 février 2016, Stokes est transféré, avec une somme d'argent, chez les Pelicans de La Nouvelle-Orléans en échange d'un second tour de draft 2018. Le lendemain, il est libéré par les Pelicans[4].

Skyforce de Sioux Falls (2016)[modifier | modifier le code]

Le 27 février 2016, Stoke est choisi par le Skyforce de Sioux Falls. Il aide le Skyforce à réaliser la meilleure saison de son histoire avec un bilan de 40 victoires et 10 défaites en 2015-2016, leur permettant d'être premier de la conférence Est pour les playoffs. En 28 matches de saison régulière, Stokes est le meilleur marqueur et rebondeur de son équipe avec 20,6 points et 9,3 rebonds par match. Il est nommé MVP de D-League 2016. Stokes permet au Skyforce de terminer sa saison historique en remportant la finale deux matches à un contre les D-Fenders de Los Angeles[5]. En plus de son titre de meilleur joueur de la saison, il reçoit celui du meilleur joueur de la finale et fait partie du meilleur cinq majeur de D-League.

Le 5 septembre 2016, il signe un contrat partiellement garanti avec les Nuggets de Denver pour participer au camp d'entraînement[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Les statistiques en matchs universitaires de Jarnell Stokes sont les suivantes[7] :

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2011-2012 Tennessee 17 14 25,7 53,4 0,00 56,9 7,41 0,71 0,94 1,35 9,59
2012-2013 Tennessee 33 32 28,8 52,8 0,00 56,7 9,64 1,27 0,70 1,12 12,36
2013-2014 Tennessee 37 37 32,4 53,1 0,00 69,6 10,59 2,03 0,70 0,92 15,08
Total 87 83 29,7 53,0 0,00 62,8 9,61 1,48 0,75 1,08 12,98

Professionnels[modifier | modifier le code]

Saison régulière NBA[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2014-2015 Memphis 19 2 6,6 56,8 0,0 53,6 1,79 0,21 0,26 0,26 3,00
2015–16 Memphis 2 0 2,2 0,0 0,0 0,0 1,00 0,00 0,00 0,00 0,00
Miami 5 0 2,8 0,0 0,0 50,0 0,40 0,20 0,20 0,00 1,40
Total 26 2 5,6 57,1 0,0 53,3 1,46 0,19 0,23 0,19 2,46

D-League[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]
Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2014-2015 Iowa 23 14 32,1 61,7 0,0 69,8 11,26 1,13 0,65 0,83 15,09
2015-2016 Sioux Falls 28 28 30,7 66,5 44,4 66,7 9,29 1,14 1,11 0,68 20,64
Total 51 42 31,3 64,7 44,4 68,1 10,18 1,14 0,90 0,75 18,14
Playoffs[modifier | modifier le code]
Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2015-2016 Sioux Falls 7 7 29,4 72,6 33,3 71,4 8,71 2,43 0,57 0,57 21,14
Total 7 7 29,4 72,6 33,3 71,4 8,71 2,43 0,57 0,57 21,14

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • NBA D-League champion (2016)
  • NBA D-League Finals MVP (2016)
  • NBA D-League MVP (2016)
  • All-NBA D-League First Team (2016)
  • NBA D-League All-Star (2016)
  • First team All-SEC (2014)
  • Second team All-SEC (2013)
  • All-SEC Freshman Team (2012)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jarnell Stokes, la bonne pioche de Memphis ? », sur basketusa.com, (consulté le 31 juillet 2014)
  2. Jeremy Le Bescont, « Les Grizzlies signent pour plusieurs années leur second tour de draft, Jarnell Stokes », sur basketusa.com, (consulté le 7 septembre 2016)
  3. Jeremy Le Bescont, « Mario Chalmers transféré à Memphis dans un échange à quatre joueurs », sur basketusa.com, (consulté le 7 septembre 2016)
  4. Christophe Brouet, « Jarnell Stokes déjà coupé », sur basket-infos.com, (consulté le 7 septembre 2016)
  5. Arnaud Gelb, « Le Sioux Falls SkyForce champion de D-League », sur basketusa.com, (consulté le 7 septembre 2016)
  6. ClemFiz, « Le MVP de D-League signe à Denver », sur basket-infos.com, (consulté le 7 septembre 2016)
  7. (en) « stats universitaires », sur sports-reference.com, (consulté le 10 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]