Cameron Bairstow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cameron Bairstow
Image illustrative de l’article Cameron Bairstow
Cameron Bairstow en 2014.
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (32 ans)
Brisbane, Queensland
Taille 2,08 m (6 10)
Poids 114 kg (251 lb)
Situation en club
Club actuel Illawarra Hawks
Numéro 41
Poste Ailier fort, Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2010-2014 Lobos du Nouveau-Mexique
Draft de la NBA
Année 2014
Position 49e
Franchise Bulls de Chicago
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2014-2015
2015-2016
2015
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020
2020-2021
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Spurs d'Austin
Brisbane Bullets
Brisbane Bullets
Brisbane Bullets
Lietuvos rytas
Illawarra Hawks
00,6
01,9
14,0
-
DNP
11,6
-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Cameron Bairstow, né le à Brisbane, Queensland (Australie), est un joueur australien de basket-ball. Il évolue aux postes d'ailier fort et de pivot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

En 2010, il rejoint les Lobos du Nouveau-Mexique en NCAA.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Bulls de Chicago (2014-2016)[modifier | modifier le code]

Le 26 juin 2014, Bairstow est choisi à la 49e position de la Draft 2014 de la NBA par les Bulls de Chicago. Il participe à la NBA Summer League 2014 avec les Bulls où il retrouve son ancien coéquipier chez les Lobos du Nouveau-Mexique, Tony Snell, qui a été dafté par les Bulls en 2013, et Kendall Williams. Le 21 juillet 2014, il signe un contrat de trois ans avec les Bulls, dont un an et demi est garanti. Le 29 octobre, il fait ses débuts en NBA lors du match d'ouverture de la saison contre les Knicks de New York, où il joue trois minutes et manque son seul tir du match. Le 22 janvier 2015, il réalise son meilleur match de la saison avec trois points et deux rebonds contre les Spurs de San Antonio.

Le 22 novembre 2015, les Bulls envoient Bairstow en D-League chez les Spurs d'Austin[1]. Le 7 décembre 2015, il est rappelé dans l'effectif des Bulls après avoir disputé cinq rencontres avec Austin. Il dispute seulement onze rencontres avec les Bulls sur les trois premiers mois de la saison 2015-2016 avant de connaître sa seconde titularisation en carrière le 5 février 2016 à la place de Pau Gasol, blessé. Son temps de jeu est limité en raison d'un problème de fautes, mais il termine la rencontre avec quatre points et quatre rebonds en dix minutes de jeu contre les Nuggets de Denver.

Le 17 juin 2016, il est transféré aux Pistons de Détroit en échange de Spencer Dinwiddie[2]. Il est coupé le 10 juillet 2016[3].

Brisbane Bullets (2016-2019)[modifier | modifier le code]

Le 18 juillet 2016, il retourne en Australie et s'engage avec les Brisbane Bullets[4].

En raison d'une blessure à l'épaule, Bairstow manque les jeux olympiques de Rio et toute la pré-saison avec son club[5]. Il commence sa saison le 16 octobre 2016 lors de la défaite des Bullets face au Adelaïde 36ers sur le score de 93-96. Il marque 15 points, délivre 3 passes décisives et prend 7 rebonds en sortie de banc[6]. Le 20 décembre, il se blesse gravement et est forfait pour le reste de la saison[7].

Il manque l'intégralité de la saison 2017-2018 en raison de blessure[8]. Le 4 mai 2018, il re-signe pour deux saisons avec Brisbane[9] et revient à la compétition en février 2019[10].

En mars 2019, les Bullets ne lèvent pas l'option de Bairstow[11].

Lietuvos Rytas (2019-2020)[modifier | modifier le code]

Le 25 juillet 2019, il s'engage en Lituanie avec le Lietuvos rytas [12],[13].

Illawarra Hawks (depuis 2020)[modifier | modifier le code]

En août 2020, il retourne en Australie dans le club des Illawarra Hawks[14].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

En juillet 2012, Bairstow est sélectionné dans l'équipe d'Australie pour participer à la Stanković Cup 2012, et son équipe termine à la seconde place.

Après sa saison universitaire 2012-2013, il est nommé dans l'effectif des Boomers pour le Sino-Australia Challenge contre la Chine en juin 2013. Il fait de très bons débuts avec les Boomers et en fait de même lors de la Stanković Cup 2013 et les championnats du monde universitaire, remportant respectivement la médaille d'or et la médaille d'argent. En août 2013, il est sélectionné dans l'équipe des Boomers pour participer au championnat FIBA d'Océanie 2013 où l'Australie rencontre la Nouvelle-Zélande sur deux matches.

En juillet 2014, il est de nouveau sélectionné dans l'équipe des Boomers pour participer à la coupe du monde 2014 en Espagne.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 2014 : First team All-MWC (2014)
  • 2014 : MWC Tournament MVP (2014)
  • 2013 : MWC All-Tournament Team (2013)

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Les statistiques en matchs universitaires de Cameron Bairstow sont les suivants[15] :

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2010-2011 Nouveau-Mexique 31 1 9,7 60,0 50,0 59,1 1,77 0,23 0,19 0,26 2,58
2011-2012 Nouveau-Mexique 34 1 15,4 44,4 0,0 63,4 3,62 0,32 0,38 0,59 3,68
2012-2013 Nouveau-Mexique 35 19 24,1 45,6 0,0 73,8 5,94 0,89 0,69 0,60 9,71
2013-2014 Nouveau-Mexique 34 34 32,9 55,6 33,3 73,5 7,38 1,56 0,56 1,50 20,41
Total 134 55 20,8 51,7 33,3 71,7 4,75 0,76 0,46 0,75 9,25

Professionnels[modifier | modifier le code]

Saison régulière NBA[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2014-2015 Chicago 18 1 3,5 21,4 0,0 80,0 0,44 0,06 0,11 0,06 0,56
2015-2016 Chicago 18 2 5,7 32,5 20,0 87,5 1,56 0,33 0,11 0,17 1,89
Total 36 3 4,6 29,6 20,0 84,6 1,00 0,19 0,11 0,11 1,22

Saison régulière D-League[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2015-2016 Austin 5 4 26,5 47,5 0,0 82,4 8,00 1,20 0,80 0,60 14,00
Total 5 4 26,5 47,5 0,0 82,4 8,00 1,20 0,80 0,60 14,00

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Cameron Bairstow, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[16] :

Type de statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points 8 @ Magic d'Orlando
Paniers marqués 4 @ Magic d'Orlando 2 mars 2016
Paniers tentés 8 @ Hornets de Charlotte
Paniers à 3 points réussis 1 @ Hawks d'Atlanta
Paniers à 3 points tentés 1 5 fois
Lancers francs réussis 2 4 fois
Lancers francs tentés 2 6 fois
Rebonds offensifs 2 @ Nuggets de Denver
Nets de Brooklyn

Rebonds défensifs 4 @ Nuggets de Denver
Rebonds totaux 4 @ Nuggets de Denver 5 février 2016
Passes décisives 2 @ Hornets de Charlotte 8 février 2016
Interceptions 1 4 fois
Contres 2 @ Hornets de Charlotte 8 février 2016
Balles perdues 2 @ Nuggets de Denver 25 novembre 2014
Minutes jouées 19 @ Nuggets de Denver
@ Hornets de Charlotte
25 novembre 2014
8 février 2016

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2014-2015* Chicago 507 336 $
Total Gains 507 336 $
2015-2016 Chicago 845 059 $
2016-2017 Chicago 980 431 $

Note : * Pour la saison 2014-2015, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 4 500 000 $[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « 2015/16 D-League Assignments, Recalls », sur Hoops Rumors (consulté le )
  2. Fabrice Auclert, « Petit échange entre les Pistons et les Bulls », sur basketusa.com,
  3. (en) « Cameron Bairstow: Gets waived Sunday », sur CBSSports.com (consulté le )
  4. « Bairstow signs with Bullets - Brisbane Bullets - National Basketball League », sur web.archive.org, (consulté le )
  5. (en) « Bairstow backs himself in for season opener », sur www.couriermail.com.au, (consulté le )
  6. « FIBA LiveStats », sur www.fibalivestats.com (consulté le )
  7. (en) « Brisbane Bullets big-man Cameron Bairstow to miss remainder of NBL season with ACL injury », sur Fox Sports, (consulté le )
  8. (en) « Bullets rocked by Bairstow injury », sur www.couriermail.com.au, (consulté le )
  9. (en) « National Basketball League | NBL », sur www.brisbanebullets.com.au (consulté le )
  10. (en) « National Basketball League | NBL », sur nbl.com.au (consulté le )
  11. (en) « National Basketball League | NBL », sur nbl.com.au (consulté le )
  12. (en) Emiliano Carchia, « Rytas Vilnius lands Cameron Bairstow », Sportando,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (en) « Rytas Vilnius adds Cameron Bairstow », sur Eurohoops, (consulté le )
  14. (en) « The Hawks Official Website », sur www.hawks.com.au (consulté le )
  15. (en) « stats universitaires », sur sports-reference.com, (consulté le )
  16. (en) « Cameron Bairstow : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le )
  17. Emmanuel Laurin, « Expérience, salaire, taille, poids… La carte d’identité de la NBA en 2014/15 », sur basketusa.com, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]