Jamila Abitar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jamila Abitar
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
MarrakechVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jamila Abitar (en arabe : جميلة أبطار), née le à Marrakech[1], est une poétesse marocaine vivant en France. Elle a la double nationalité franco-marocaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Découverte par le poète Léopold Congo-Mbemba, Jamila Abitar a publié son premier recueil de poèmes L'Aube sous les dunes en 2000 (éditions L'Harmattan[2]).

Jamila a suivi des études juridiques et a travaillé dans les services administratifs universitaires ainsi qu’à l’UNESCO. Elle est actuellement chargée des trois bibliothèques de la ville de Cachan (Val-de-Marne).

Même si elle a quitté Marrakech, la ville ocre n’a pas quitté son cœur comme en témoigne son dernier recueil de poèmes intitulé À Marrakech, derrière la Koutoubia, une œuvre qui a été encensée par le poète et philosophe français Philippe Tancelin[3].

Ses poèmes ont été traduits en plusieurs langues notamment en roumain[4] et en islandais[5].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'Oracle des fellahs, éditions L’Harmattan, Paris, 2000.
  • L'Aube sous les dunes, éditions L’Harmattan, Paris, 2001.
  • Le Bleu infini, éditions L’Harmattan, Paris, 2009.
  • À Marrakech, derrière la Koutoubia (recueil de poèmes), &ditions Alfabarre, 2012.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Chemin d’errance », sur jamilaabitar.blogspot.fr (consulté le 31 juillet 2017)
  2. « Jamila Abitar - Biographie, publications (livres, articles) », sur www.editions-harmattan.fr (consulté le 31 juillet 2017)
  3. « auteur en alfAbarre », sur www.alfabarre.com (consulté le 3 août 2017)
  4. « DE MOI… », sur Mariléna Blog Littéraire (consulté le 3 octobre 2017)
  5. (en) Administrateur, « Anthologie des poètes francophones du monde arabe - Maria Zaki », sur www.mariazaki.com (consulté le 3 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]