Jacques Verberckt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Verberckt
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Jacob dit Jacques Verberckt (ou Verbrecht) est un sculpteur et ornemaniste français d'origine flamande né à Anvers le 24 février 1704 et mort à Paris le 9 décembre 1771.

Vie[modifier | modifier le code]

Né à Anvers dans une famille d'orfèvres, Jacob Verberckt étudie dans sa ville natale sous la direction de son oncle, Michiel van der Voort. Il s'installe à Paris vers 1716 et, dès 1727, il travaille pour les Bâtiments du Roi, sculptant des boiseries et des cadres. Apprécié du Premier architecte du Roi, Jacques V Gabriel, puis de son fils Ange-Jacques Gabriel, il travaille dans plusieurs châteaux royaux. Il est agréé par l'Académie royale en 1733.

Sous la direction de Robert de Cotte, il collabore avec Jules Degoullons à Versailles pour la chambre de la Reine (1730), les appartements du Dauphin (1736) et la petite galerie des appartements du Roi (1736). En 1734, après la mort de Degoullons et de Le Goupil, il devient le principal ornemaniste de l'équipe des Bâtiments du Roi.

Ange-Jacques Gabriel le fait travailler entre 1735 et 1738 dans les appartements du Roi (chambre de Louis XV, 1738 ; cabinet de la pendule, 1738-1739), l'appartement intérieur de Mme Adélaïde (1752), au château de Fontainebleau (chambre du Roi, 1752), à La Muette, Choisy (1755-1765), Bellevue et Saint-Hubert.

S'il ne dessine pas lui-même, à la différence de François-Antoine Vassé, Verberckt est particulièrement habile à interpréter les croquis de Gabriel. Son style, caractéristique du rocaille le plus riche, est caractérisé par une attention aussi grande portée aux encadrements des panneaux qu'à leur décor central.

Il travaille également :

On peut penser qu'il a travaillé à la chambre de la princesse de l'hôtel de Soubise, rue des Francs-Bourgeois à Paris (1735-1739).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Peu de ses sculptures ont été conservées. On peut citer :