Jacques Morin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacques Morin
Alias
Jacmo
Naissance
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Jacques Morin, (alias Jacmo) est un écrivain, poète et directeur de revue, né en 1950 à Paris. Après ses études au Lycée Voltaire, puis à la Sorbonne il fut professeur de lettres du lycée Vauban à Auxerre. Père de cinq enfants il vit dans l'Yonne. Il a co-animé la revue Le Crayon Noir (1973-1981), Le Désespoir, précisément (1980-1981) et dirige la revue Décharge depuis 1981[1],[2].

Jacques Morin a publié une vingtaine de recueils de poèmes mais aussi des chroniques, fictions, anthologies.

« Jacmo c’est un monument du revuisme, un personnage, presque une fiction à lui tout seul et nul ne sait bien qui il est, de quoi il vit, sinon de poésie justement », déclare l'éditeur et poète Alain Kewes[3]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie

  • Carnet d’un petit revuiste de poche, Les Carnets du Dessert de Lune éd., 2016
  • Douzaines, La Porte éd., 2016
  • J’écris, Rhubarbe éd., 2016
  • Le bord du paysage, La Renarde Rouge éd., 2016
  • Sans légende, Rhubarbe éd., 2013 (ISBN 978-2-916597-68-3)
  • La poésie de A à Z, Rhubarbe éd., 2010
  • Contrefeuilles, Gros textes, 2010 (ISBN 978-2-35082-135-1)
  • Jusqu’à l’âme, Gros textes, 2008
  • Une fleur noire à la boutonnière, L’Idée bleue, 2007 (ISBN 978-2-84031-228-4)
  • Poèmes sportifs en Puisaye-Forterre, Les carnets du dessert de lune, 2003, (ISBN 978-2-930235-40-0)
  • Lettre à l’embryon, Jacques Brémond, 1997 (ISBN 978-2-910063-43-6)
  • Les caldeiras de la morgue, Wigwam, 1995
  • Du principe d’irréalité, Les éditions de Garenne,1991
  • Carnet de campagne, le Pavé, 1985
  • Petit processionnal pour un millénaire décati, Décharge (n° 27), 1985
  • clown noir, Ressacs, 1983
  • Les pathétiques de Jacques Morin, Le Crayon noir, 1981
  • Sépias & fusains, Polder n° 5, 1981
  • J’ai dans la tête une banlieue de parole qui me rend l’âme grise, Polder n° 1, 1980
  • Miroir des nostalgies, le dé bleu, 1980
  • Répertoire des mélancolies, Le Désespoir, précisément, 1980
  • Le faire-valoir du silence, Le Crayon noir, 1979
  • L’arme blanche, Le Crayon noir, 1977
  • Intacts, Le Crayon noir, 1976
  • Le hibou assiège la nuit, Le Crayon noir, 1974

Chroniques

Fictions et feuilletons

  • Anima, l’ange Anima, Décharge, 1992
  • Après tout, Plis, 1988

Anthologies

  • Polder, deuxième génération, Gros textes, 2005
  • Génération Polder, La Table rase, 1992

Direction de revues

  • Décharge (1981-...)
  • Le Désespoir, précisément (1979-1980)
  • le Crayon noir (1973-1981)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Josse, « La poésie de A à Z (selon Jacmo) » Remue.net, 13 février 2011.
  2. Marc Rey« Jacques Morin, créateur de la revue de poésie "Décharge" » RCF
  3. « Jacques Morin La poésie de A à Z (selon Jacmo) », Texture,‎ (lire en ligne)