Jacqueline Comerre-Paton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jacqueline Comerre-Paton
Comerre, Portrait de la femme de l'artiste, StrasbourgMAMCS (2).JPG
Léon Comerre, Portrait de la femme de l'artiste (1892),
Strasbourg, musée d'art moderne et contemporain.
Naissance
Décès
Nationalité
Français Drapeau de la France
Activité
Formation
Maître
Lieu de travail
Mouvement
Conjoint

Jacqueline Comerre-Paton, née le à Paris, et morte dans la même ville en 1955, est une artiste-peintre française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de l'autrice Emilie Paton et du chroniqueur financier Jules Paton. Épouse du peintre Léon Comerre, elle était liée d'amitié avec le peintre portraitiste Fanny Caillé qui a reproduit l'un de ses tableaux les plus célèbres, At the spring.

Elle entre à l'École des beaux-arts de Paris où elle est l'élève d'Alexandre Cabanel[1].

Membre de la Société des artistes français, elle obtient une mention honorable au Salon des artistes français de 1882 et sociétaire du Salon d'hiver, y expose en 1929 la toile Sonioutchka[2].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Salons[modifier | modifier le code]

  • Salon de Paris : L'Ignorance, huile sur toile.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]