Fanny Caillé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Caillé (homonymie).

Fanny Caillé, née aux alentours de 1850 (sa date de naissance exacte n'est pas connue) à Paris et morte le à Angers[1], est un artiste-peintre français.

Fanny Caillé : "At the spring"

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Paris aux alentours de l'année 1850, elle montre très tôt un goût et un talent confirmé pour l'art et la peinture. Artiste-peintre académique et de portrait, elle étudie à Paris sous la direction de l'artiste-peintre officiel du second empire Charles Chaplin (1825-1891). Elle expose au Salon de peinture et de sculpture de Paris à partir de 1869. Fanny Caillé participe à l'exposition annuelle des beaux-arts d'Angers de 1886, ville où elle s'est installé en tant que professeur de dessin[2]. Elle participe également au Salon de blanc et noir. Elle est liée d'amitié avec l'artiste-peintre Jacqueline Comerre-Paton (1859-1955) dont elle a librement reproduit l'une de ses œuvres At the spring. Elle meurt en mai 1893 à Angers.

Artiste référencée sur le Bénézit, la cote des peintres Akoun (voir : Thalia Édition), arnet et sur ArtPrice.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

De ses œuvres on retiendra particulièrement :

  • Portrait d'une jeune dame lisant un livre intitulée Rêverie, huile sur toile signée en haut à gauche : différentes versions de ce même tableau existent sous des formats différents (45,5 × 40,5 ; 44,5 × 39) au Royaume-Uni et aux États-Unis. Il a été maintes fois copié. (Collections particulières).
  • At the spring, huile sur bois (27 × 22) signée en bas à droite, réalisée d'après une œuvre homonyme (50 × 72) d'une amie, l'artiste-peintre Jacqueline Comerre-Paton (1859-1955). Elle représente une jeune paysanne allongée dans un pré. (Collection particulière - France).
  • Making a wreath, huile sur bois.
  • Portrait d'une lady, miniature sur porcelaine. (Collection particulière - Pays-Bas).
  • Portrait. Dessin aquarellé. (Collection particulière - France).
  • Portrait. Dessin aquarellé sur papier (46 × 38). (Collection particulière).
  • Diverses miniatures et aquarelles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références bibliographiques[modifier | modifier le code]

  • L’École des beaux-arts du XIXe siècle, les pompiers. Cécile Ritzenthaler. Paris, Mayer, 1987.
  • Exposition annuelle des beaux-arts. Catalogue des œuvres exposées dans la salle des fêtes de l'Hôtel de ville d'Angers en 1886. Académie de l'Ouest. Angers, éditeur : imp. de Destouches, 1886.

Lien externe[modifier | modifier le code]