Jacob Bidermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant allemand
image illustrant un dramaturge image illustrant la poésie
Cet article est une ébauche concernant un écrivain allemand, un dramaturge et la poésie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Jacob Bidermann
Naissance
Ehingen
Décès
Rome

Jacob Bidermann, né en 1578 à Ehingen, alors Autriche antérieure, et décédé le 20 août 1639 à Rome, est un prêtre jésuite allemand, poète, dramaturge et professeur de théologie qui est aujourd'hui commémoré, principalement, pour ses pièces de théâtre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bidermann est l'élève de Jacobus Pontanus et de Matthäus Rader (de) à Augsbourg, puis, de 1594, novice chez les jésuites à Landsberg. De 1597 à 1600, il étudie la philosophie à Ingolstadt. De 1600 à 1602, il est enseignant à Augsbourg et, après des études de théologie encore à Ingolstadt de 1603 à 1606, professeur de rhétorique au collège des Jésuites de Munich, où il est aussi directeur du théâtre du collège.

En 1615, il va à Dillingen où il est professeur de philosophie et, plus tard, de 1618 à 1626, de théologie. Enfin, il est nommé censeur à Rome. Il meurt à Rome en 1639.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sa pièce la plus remarquable est Cenodoxus, une pièce en latin sur le célèbre thème de Faust. Elle est inspirée par la légende de saint Bruno de Cologne.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Cenodoxus (première 1602 à Augsbourg)
  • De Belisario Duce Christiano (1607)
  • Philemon Martyr

Théologie[modifier | modifier le code]

  • Theses Theologicae (1620)
  • Sponsalia (1621)
  • Poenitentiae Sacramentum (1621)
  • Matrimonia Impedimenta (1621)
  • Censurae (1622)
  • Irregularitas (1622)
  • Suffragia (1623)
  • Jesu Christi Status Triplex, Mortalis, Immortalis, Sacramentalis (1623)
  • Conscientia (1624)
  • Prolusiones Theologicae quibus Pontificis Rom. dignitatis adversus haeresim propugnata est (1624)
  • Eleemosyna (1625)
  • Gratia (1625)
  • Agnosticon libri tres pro miraculis (1626)

Autre[modifier | modifier le code]

  • Corollaria tria ex principio logico ductu (1617)
  • Epigrammatum libri tres (1620)
  • Heroidas (1622) (épopée)
  • Heroum et Heroidum Epistulae (1633)
  • Utopia (1644) (roman)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Édition sur Wikisource [[s:
de:ADB:Bidermann,_Jacob|Jacob Bidermann dans Allgemeine Deutsche Biographie]]