Jaïr Karam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jaïr Karam
Image illustrative de l’article Jaïr Karam
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Nat. sportive Drapeau : France Guyane
Naissance (43 ans)
Lieu Cayenne
Poste Gardien de but
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1996-1998 Drapeau : France FC Sète
1998-2000 Drapeau : France Noisy-le-Sec
2000-2003 Drapeau : France ASC Remire
2003-2006 Drapeau : France AJ Saint-Georges
2006-2010 Drapeau : France ASC Remire
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000-2005 Drapeau : France Guyane
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2006-2013 Drapeau : France ASC Remire
2013-2018 Drapeau : France Guyane
2018- Drapeau : France Stade Poitevin Football Club
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Jaïr Karam, né le à Cayenne, est un entraîneur français de football français.

Il entraîne la sélection de Guyane de 2013 à 2018. Il est le premier sélectionneur à avoir qualifié la sélection guyanaise pour la Gold Cup.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jaïr Karam connaît une carrière modeste de joueur comme gardien de but, tout d'abord en National 2 au club de FC Sète de 1996 à 1999, puis au niveau régional sur la région parisienne, à Noisy-le-Sec en 1999-2000. Il rejoue ensuite en Guyane, évoluant avec l'ASC Rémire et l'AJ Saint-Georges et de nouveau Rémire sur la période de 2000 à 2010. Il évolue également avec la sélection de Guyane (2000-2005) dans les compétitions internationales du bassin caribéen.

Jaïr Karam commence très tôt une carrière d'entraîneur. Possédant un troisième cycle universitaire dans le domaine de management du sport et après avoir passé ses diplômes d’entraîneur, il occupe son premier poste au sein de l'équipe première de l'ASC Rémire, club formateur de Florent Malouda, de 2006 à 2013.

En 2013, il est nommé sélectionneur de l'équipe de Guyane. Il réussit à bâtir une équipe compétitive en réussissant une cohésion entre les joueurs guyanais évoluant dans les championnats professionnels et amateurs. La Guyane obtient, tout au long de son parcours de qualification, des résultats probants.

Autour de joueurs d'expérience (Donovan Léon, Roy Contout, Ludovic Baal, Sloan Privat…), il échoue de peu dans sa tentative d'obtenir la qualification pour la Gold Cup 2015. Après une victoire contre le Honduras au match aller sur le score de 3 buts à 1 en Guyane[1], l'équipe, privée de ses professionnels, s'incline au retour au Honduras ce qui la prive de la qualification.

En 2017, après avoir battu des adversaires habitués aux compétions internationales, la Guyane termine à la troisième place de la phase finale de la Coupe caribéenne des nations. L'événement majeur pour la sélection est la qualification pour la première fois de son histoire pour la phase finale de la Gold Cup, pour l'édition 2017, après une victoire en Haïti sur le score de 5 à 2.

Pour cette première participation à une phase finale, disputée aux États-Unis, l'équipe est renforcée par la présence de Florent Malouda[2],[3],[4]. Un l'imbroglio administratif est toutefois lié à de la qualification de l'ex-international français. Malgré des résultats encourageants sur le terrain — défaite 4 à 2 face au Canada, match nul 0 à 0 face au Honduras, défaite 3 à 0 face au Costa Rica — la Guyane se voit sanctionnée, administrativement, à l'issue du match du Honduras et par conséquent disqualifiée de la compétition[5].

Malgré des résultats probants, pour une ligue régionale, Jair Karam est remplacé par Thierry De Neef[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]