Jēkabpils

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne pas confondre avec Jakobstad en Finlande
Jēkabpils
Blason de Jēkabpils
Héraldique
Drapeau de Jēkabpils
Drapeau
École d’art.
École d’art.
Administration
Pays Drapeau de la Lettonie Lettonie
Rajons Jēkabpils
Maire Leonīds Salcevičs
Code postal LV-520(1-6)
Démographie
Population 24 146 hab.[1] (2016)
Densité 1 050 hab./km2
Géographie
Coordonnées 56° 30′ 13″ nord, 25° 52′ 15″ est
Superficie 2 300 ha = 23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lettonie

Voir sur la carte administrative de Lettonie
City locator 14.svg
Jēkabpils

Jēkabpils (allemand : Jakobstadt, polonais : Jakubów) est une ville du Sud de la Lettonie, située à mi-chemin entre les deux plus grandes villes du pays, Riga et Daugavpils. Elle a le statut de pilseta et elle se situe dans le Jēkabpils rajons où c’est la ville la plus peuplée. Jēkabpils est traversée par la Daugava.

Histoire[modifier | modifier le code]

La localité est signalée en 1237, lorsque l'évêque de Riga autorise la construction, pour l'Ordre de Livonie, du château de Kreuzburg (Cruczeborch), pour mieux contrôler un carrefour devenu important du fait des guerres et des migrations de populations, avec facilités de traversée de la Daugava, et petit centre commercial latgalien.

En 1670, la ville de Jēkabmiesta (Jakobstadt) reçoit l'octroi de Droit de Magdebourg.

En 1764, est construit le premier pont permanent, utilisé par les troupes polonaises en 1772.

En 1861, est ouverte la ligne ferroviaire Riga-Daugavpils.

Vers 1900, fonctionnent diverses entreprises industrielles : instruments de musique, allumettes, moulin à vapeur, brasserie, atelier de typographie. En 1932, est ouverte l'usine de sucre.

En 1962, après la reconstruction du pont, les municipalités de Jekabpils et de Krustpils fusionnent.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Dans les plus vieilles parties de la ville, certains bâtiments ont pu être préservés. A Tadenava, près de Jēkabpils, se trouve le musée mémorial du poète Rainis. Entre Nereta et Aknīste se trouve également le musée « Riekstiņi » de Jānis Jaunsudrabiņš. Aux alentours se trouvent également le château de Justine et Dignāja ainsi que le point culminant de la Sélonie: le « Ormaņkalns » dans les environs de Klauce.

L'arc géodésique de Struve possède une borne de mesure à Jēkabpils.

Le château de Krustpils abrite le Musée d'Histoire de Jēkabpils et Krustpils.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Jēkabpils est jumelée avec[2] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]